Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-977111
NIAIV 
100 
iäizirgis il leur oxträmilä, ou forment deux pattes peu prononcäes. 
tels que celui de saint 'l'homas Beckct. Ce n'est que depuis 1.: 
xvmc siäcle que le clergä leur a Llonmä cette forme extrümc de pa- 
lettes, si disgracieusc et. günante. 
La planche XIV donne un nmnipule de la lin du une sibchz, qui 
est conservf: dans le träsor de lu cathädrale de Troyes. 
MANTEAU. s. m. (mental, imantelet) (petit manteau). Ce vote- 
ment est un de ceux qui tiennent une place importante dans le vetc- 
ment, pendant tout le cours du moyen fige. Le manteau appartient 
plus particulieremcnt a la noblesse, et paraitmeme, sous les Merc- 
vingiens, avoir etc uniquement porte par la race dominante. Il 
ne faut pas, en effet, confondre le manteau avec la cape, la gone, le 
tuber, qui sont des vetements adoptes par toutes les classes. Le man- 
teau et la maniere de le porter sont une marque de noblesse dont 
la trace ne s'efface guere qu'a la fin du XIVE siecle. Les Germains, 
ainsi que le constatent les bas-reliefs de la colonne trajanc et les 
statues de captifs de l'arc de triomphe de Trajan, portaient le man- 
teau semi-circulaire frange et attache sur Fepaule droite. 
Les manuscrits grecs des x0 et X1" siecles montrent le manteau 
quadrangulaire (pallimn) et semi-circulaire, attache de meme sur 
Yepaule droite, porte par les empereurs rl'0rient et les grands per- 
sonnages des deux sexes. Le pultium etait un vetement honorable, 
fait d'une piece ctetotfe quadrangulaire. Deux des angles d'un des 
petits cotes sattachaient sur Pepaule droite par une agrafe. Il parait 
certain que ce manteau etait celui que portaient les rois merovin- 
giens et carlovingiens dans les solennites. Cependant, l'ancienne 
mosaique de Sainte-Suzanne, a Home, reproduite dans l'ouvrage 
de Giampinif, presentait l'image de Charlemagne velu d'une tunique 
courte avec un manteau blanc, semi-circulaire, attache sur Fepaule 
droite et recouvert d'une sorte de pelerine. Le manteau quadran- 
qulaire, ou palliunt, n'en est pas moins indique sur les epaules de 
l'empereur Charles le Gliauvef et de beaucoup d'autres person- 
nages importants pendant la periode carlovingienne. Le manteau 
semi-circulaire semble toutefois avoir ete admis a dater de la fin du 
xi" sieclc, et on le trouve sur les epaules des rois et des reines 
du portail occidental de la cathedrale de Chartrcs, sur celui de 
Notre-Dame de Chalons-sur-Marne (1140 environ i). 
Vetera monumenm, t. Il 
hlanuscr. Musriu des Smm 
Voyez Turliclc PALLIUM. 
1-50. 
IS, au L
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.