Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190083
BRAIES 
72 
Des 
repräsentations 
de 
personnages 
vüjus 
de 
CES 
braies 
feraient 
3 
supposer quelles eltaient fendues lateralement et agralees ou bou- 
 tonnees le long (le la cuisse exte- 
Ü  f rieurement. Voici, en elTet, une copie 
j  _l  "i" (fig. 3 bis) de l'un de ces Normands 
  qui tirent les barques sur le rivage, 
 Ü 4, au moment du debarquement de 
   Guillaume le Bittard. Il semble que 
d  les braies sont deboutonnees latera- 
 il lement, de maniere a permettre de 
f  les retrousser avec plus de facilite. 
f?  A la {in du xvc siecle. on portait 
35H (les hauts-de-chausses (voy. Iig. 9) 
  souvent garnis de boutons le long 
i, des cuisses, et qui pouvaient s'ou- 
55   vrir lateralement. Par tradition, les 
ä    hauts-de-chausses du commencement 
 du xvnc siecle avaient encore con- 
serve ces garnitures de boutons qui 
w nRä-taient plus alors qu'un ornement. 
Dans le centre de la France, au con- 
Vg traire, au x10 siecle, on voit adopter 
kil. les braies longues. Nous en trouvons 
   1M un curieux exemple dans la represen- 
R!   tation des travaux de Pannee, sculptes 
6'" w sur le tympan du portail de Saint- 
Ursin a Bourges. Les mois de mai et daoiit montrent un faucheur et
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.