Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190078
BHAIES 
serie de Bayeux (dite de la reine Muthilde) (Üg. 22), en meme temps 
que la tunique courte. Il parailrait que les braies larges et courtes 
etaient portees pour monter ä cheval, tandis que la tunique etait 
reservee pour la vie habituelle. Tous les personnages vetus de ces 
3 f; a 
äfä 
ä? 
A  
hraies sont en campagne ou a cheval. Dans la ineme Lapisserie, on 
voit des hommes qui, pour tirer les barques sur le rivage, ont oie 
leurs chaussos et ont releve les extremiles des braies sous la cein- 
ture ou broie-l, laquelle elait d'etoll'c pareille et enroulee autour de 
la taille (fig. 3). Lorsque les jambes etaient reunies, ces braies for- 
maient une sorte de jupon. Le trace A donne le patron de ce vete- 
menl muni d'une coulisse ä sa partie superioure, pour pouvoir le 
serrer ä la taille. Quelques populations du littoral de la Manche ont 
encore conserve ces braies larges, faites de grosse toile, et il est {i 
croire qu'elles etaient specialement adoptees par les Normands, car 
on ne les voit point ligurees sur (Feutres monuments que ceux 
apparlenanl il cette province.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.