Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189994
63 
BOUCLE 
celles des objets de ce genre appartenant a Fantiquite romaine. On 
peut d'autant mieux attribuer une origine orientale a la forme de 
ces boucles, que nous voyons dans le tresor des reliques de Feglisc 
de la Major une boucle (l'ivoire, conserifee comme ayant appartenu 
Z1 Feveqne saint Gesaire d'Arles l, qui rappelle, par sa forme, les 
boucles nierovingiennes, et qui est evideinmeill un ouvrage byzantin, 
(Iig.12)2. On observera. en effet. que le petit bas-relief sculpte sur 
la plaque de la boucle represente les soldats gardant le tombeau 
du Christ. Or, ce bas-relief reproduit exactement la forme des tom- 
beaux si nombreux dans la Syrie centrale, entre Antioche et Alep. 
Il n'existait pas, dans les Gaules, de mausolees ainsi disposes. Au 
3 
"x 
.  
 'IIIIIrw1Üj 
M  
 X X 
iTa-h 
 .   
 '  wWIJV. 
1   
  
(titi. [L  
f"  jflllgäll" 
f  Wff 
A 
4a 
moyen d'une broche passant de A en B, la boucle est rendue mobile 
et pivote de maniere ä prendre la courbure de la taille. Uardillon, 
qui n'existe plus, tournait egalemeznt sur cette broche de metal; la 
ceinture etait maintenue sous la plaque d'ivoire par des rivets. Les 
statues des x10, x11" et X1110 siecles donnent de jolis exemples de 
ceintures, lesquelles, pour les vetements civils, sont etroites et sou- 
Vent ornees de pierreries ou plaques dorfevrerie (voy. CEINTURE). 
VOici trois exemples de ces boucles (tig. 3). Celle qui est repre- 
Sentee en A date du Xllle sieclc 3; elle est de bronze dore, ornee de 
lieux grenats. (lelles que nous donnons en B appartiennent au 
XIVB siecle  sont de bronze et d'un travail lres-delicut. 
Dans la forme de ces boucles, on retrouve encore la tradition 
1 Saint Cüsznirr- (wÜqnc LVArIL-s en 1501, DFÜSÜIÜ 10 (WÜÜÜG WÜVHÜSO en 552W 
    
2 M. Revoll a hxcn voulu dessiner COÜÜ 5011010 P011? nous? la Sfavmc est 
ä Vexücutiou.   
3 Trouväe dans une tombe ä Scmur (Yonnc) (grandeur d cxucutmu  X 
     n 1   
' hlusäc des fouilles du chätcau du Ihcrrclouda (gmndoux d cxxrlltlvll, 
grande ur
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.