Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189704
AUMESSE 
pour permettre aux chanoines d'appuyer sans fatigue leur tete contre 
les parois des stalles ou formes, souvent separees, au X1118 siecle, 
par des montants assez saillants? C'est ce que nous ne saurions 
decider. Toujours est-il que ces coussins figurant des cornes sub- 
sistent dans la plupart des aumusses jusqu'au xve siecle. Il y avait 
des exceptions; car, dans son Voyage liturgique, le sieur de Mau- 
leon' cite les aumusses des anciens chanoines de Feglise des Deux- 
Amants, pres de Rouen, comme n'ayant point de cornes laterales 
aux capuchons, lesquels etaicnt ronds et unis. 
Uaumusse, dans la plupart des eglises cathedrales, devait etre 
portee sur la tete, de la Saint-Michel a Paques, et, pendant la belle 
saison, pliee sur Fepaule. Des le commencement du xive siecle, on 
portait des aumusses bordees de fourrures grises. if Du temps de 
Feveque Jean d'Auxy v, dit l'alibi: Lebeuf dans son Histoire du diocäse 
düuazerre, 111e chapitre de la cathedrale tit un reglement touchant 
la couleur des petits capuchons de tete differents de celui de la chape; 
on les appelait Faumuce ronde ou fermee; on defendit que cette 
espece de bonnet, qui se portait plus communement a matines, fut 
de couleur blanche, rouge ou verte, et la chaussure tout de meule. a 
Or, Jean d'Auxy mourut en 1358. Dans beaucoup deglises cathe- 
drales et collegiales, {les cette epoque, les chanoines se faisaient 
remarquer par leur elegance et la finesse des etoffes de leurs habits. 
Ils portaient Faumusse drapee de diverses manieres, laissant pendre 
le capuchon derriere le dos, ou le repliant sur la tete pour laisser 
tomber d'un cote le manteau. C'etait surtout dans les dioceses du 
Midi que Felegance des chanoines se faisait remarquer, de maniere 
a attirer souvent les censures des eveques et des conciles. Une tres- 
jolie statue de marbre blanc, qui fait partie du musee de Narbonne, 
et qui provient du tombeau de Philippe le Hardi, nous montre un 
de ces chanoines ayant drape son aumusse autour du cou, en lais- 
sant le capuchon pendre derriere la tete (tig. 11). Dans les monu- 
ments funeraires des 111110 et x11" siecles, qui representent si fre- 
quemment des processions de chanoines en figLIFiIIGS, dans des 
arcatures sur les socles des sarcophages, on voit combien etait variee 
la maniere de porter Faumusse. Aujourd'hui, Faumussc n'est plus 
guere figuree dans le costume des chanoines que par une bande de 
fourrure portee sur le bras ou sur Vepaule. Les parlements portaient 
Paumusse. C'est en souvenir de cet usage que les cours supremes 
portent une bande de fourrure sur leur epaule. 
hum 
Ltcs (voy 
Lilurg. 
France
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.