Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1193637
399 
GANT 
manches, de sorte que le poignet citait encore mieux garanti 
(voy. MANCHE). Au XIVO sibcle, les gants souples n'ont plus guüre do 
ces longues gardes tailläos on laiseau; ils sont courts, ou la tige 
longue est serräe au poignet il l'aide d'un assez grand nombre de 
[JOUES boutons rapprochäs. Dans une citation procüdonto, on voit 
qu'il fallait douze boutons pour un seul guuL. Les gants de voyage, 
3 
pendant le xiv" sibcle, etaient munis de gardes en biseau et solides 
(voy., a l'article GANACHE, la figure 2 bis). On fabriquait alors des 
gants en Italie, en Espagne et dans un assez grand nombre de villes 
frangaises, et detait, comme aujourd'hui, l'objet d'un commerce 
important, qui ne lit que se developpor jusqu'au XIVO sibcle. 
Ce lfetait pas tout d'avoir des gants, il fallait savoir les porter. 
Les Arräts d'auteur de Martial dkäuvergncl font savoir que, si un 
amant, pres de sa maitresse a Veglise, porte a nouveaux gants os 
du xvH siüclc, 
dilion 
1731, I"
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.