Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1193491
385 
FHEISEAU 
Sout ufuhld 1111 cort mauLL-l, 
A li mull covenablc c bel ; 
Bcndc son chef, qlfclc ont n 
Et dunt elc rfaveit poi, 
D'une hcndc laschcilemcnl 
0d uns freiscaus du {in argc 
Sonz scie lier est si montüc, 
Ne Slli si hcle riens fust mie. 
Nous avons vu, il l'article COIFFURE, que les femmes, vers le milieu 
du x1? siecle, separaient leurs cheveux des deux cotes de la lele en 
deux longues tresses ou queues enlourees de rubans. Ce genre de 
coiffure laissait voir naturellement une raie miädiane, du front äi l'oe- 
eiput. Lorsque les femmes portaient un cercle de melul, les deux 
l  
 '49,   
    
r;  r; K 
 
p; lllltiwl 45? 11' 
uji-tlt  tlwti  w 
 rfnt, Hy-J 
 Qlltxx  Ä 4: vv 
K  et  
Kvi XX 
souches des nattes etaient serrees et maintenues, mais si elles ne 
pouvaient adopter cette parure de tete reservee aux personnes 
nobles, elles se contentaient d'un simple ruban, d'une bandelette, 
düätotfelaissee lacbe, tombant sur le front, et il fallait retenir les 
deux souches des nattes ou queues par un peigne, autrement ces 
deux coques auraient promptement produit un mauvais effet. C'est 
le freiseau qui est termine par des grains d'or ou d'argent visibles 
au-dessus de la tete comme une sorte de nimbe tres-freqtiemment 
figure dans les vitraux et sur les miniatures de cette epoque (fig. fl). 
(le genre de coilTure des femmes disparait C1 la {in du x11" siecle, avec 
les longues nattes laterales 3 (voy. ÜOIFIPURE).  
w Iflntuurc ses 
nt lin. n 
lmuslc patois l 
chcvcl 
lufriuh 
1x hluu 
un, ou 
Äzbond 
1e une 
mLs 
n'a h 
bandeau lin 
4h- fTdlenzLv 
avec 
puigu 
m.  
10, 
llX 
n p 
11-54 
49 
signe d'ur- 
le chanvre.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.