Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1193346
FERMAIL. s. m. (frdmail). Voyez AGRAFE et la partie de l'On- 
FEYREIHE.  Le fermail etait un des bijoux les plus frequemment 
adaptes aux vetements du moyen fige. On avait des fermanx a atta- 
cher manteaux, chapes, robes, a suspendre bourses et Cassolettes. 
L'inventaire du treser de Charles V mentionne un grand nombre 
de ces objets auxquels parfois il donne le nom dlattache. 
Voici la description d'un de ces fermaux : 
a Une {leur de lys d'or pour fermer sur Fespaulle le soqi dessus 
f: dict, pesant ung marc troys onces et est ladite {leur de lys esmailläe 
u de France garnye de pierrerie. C'est assavoir: au mylieu de ladite 
u {leur de lys un tres-bel ballay (rubis) a huit costes et en la pointe 
a de ladite {leur de lys ung autre hallay qui est mendre et est 
c a huit costez comme dessus et au pie et aux deux costes de ladite 
a {leur de lys a troys ballays ung pou mendres de ladite taille et 
a autour du gros ballay. Au mylieu sont quatre ballays dont les troys 
w sont carrez et ung est a six carrez, et apres lesdits ballays sont. 
(i quatre dyamans qui seront mis incontinant. Laquelle {leur de lys est 
e pourfilee tout autour de quarante grosses perles "i. v 
FOND-DE-CUVE, s. lIl. Sorle (le pardessus que portaient les 
hommes et les femmes et qui etail habituellement double de fourrures. 
On ne trouve pas la designation de ce velennent uvanl le commence- 
ment du xiv" siecle. Le fund-de-cuve parait se confondre parfois avec 
la colle hardie, ou plulül la cotte hardie est il fond-de-cuve quand elle 
alfecle une certaine forme par le bas, ressemblant assez in un envier. 
Eustache Desclialnps, dans le llliroir de nzarizzgrf, parle ainsi de ce 
vetenlent :  
Mais 
Licssuxlhz fnult faire 
Depuis les reins jusques au pi4 
Du cul de mhc qui leur chict 
1 Soq, sm-tc 
2 Bihlidth. 1 
du unuulcaan fendu sur le  
atioxL, lnvent. du lräsor 
Jülü (voy. S011). 
de Charles V, 
3448
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.