Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1193330
375 
ETOLE 
tombent gänäralement jusqu'au-dessus des pieds et sont terminäes 
par des franges. 
Nous donnons, planche XI, le bout de lkätole de 'l'I'101nas Beckcl, 
deposäe dans le tnfzsor de la cathädrale de Sens. Cette C-tole a 2'290 
de longueur, et, par consäquent, descendait beaucoup üll-LIGSSOIIS des 
-dessus 
des 
pieds 
sont terminäes 
genoux. 
M 
Km q f 
j Wof. 
f 11 
Elle est faite d'un tissu d'or et de soie pourpre, blanche et verte. 
Des perles decorent les deux palettes iuferieures, dont les extremites 
sont terminees par une bordure d'argent repousse et trois pendeloques 
de meme melal. Le blanc n'est donc represente, dans cet ornement. 
que par le borde, les perles et les bords d'argent destines a empechcr 
les palettes de plisser. 
Il est rare de voir Fetole terminee par cet elargissoment; habituelle- 
ment elle conserve jusqu'au bout une largeur egale, tandis que le 
manipule est presque toujours elargi a son extremite. Le manipule 
de Thomas Becket, egalement conserve dans le tresor de la cathedrale 
de Sons, est identique, comme forme exlreme et dessin, avec Petole 
que nous presentons ici. 
Aujourd'hui, ce vetement religieux a conserve sa forme et sa 
signification liturgiques. 
Toutefois les extremites ont pris un developpement exagere, ce qui 
le rend aussi lourd que disgracieux, d'autant que ces palettes viennent 
battre les genoux du pretre en marchant 1. 
' Voyez, tonne l" du Dicl. du mobilier, p. 
manuscrit du xmlf siüclc, lwpl-Gselltant un ante] 
personnage düjä vütn de l'aube. 
194, 
; un 
    
ange pose lüitolc sur le cou
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.