Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1193202
ETOFFES 
366 
u seurcot clos tenanz 48 ventres, et 12 ventres pour pourliilei". i- 
Dans ces comptes et inventaires du XIYÜ siecle, on voit paraitrc des 
velours indes, cest-a-dire bleus tirant sur le violet, des velours 
paonnaz, cest-a-dire couleur de plumes de paon, des velours 
qztoqizets  Les miniatures de cette epoque representent tres-fre- 
quemment des personnages des deux sexes, liabilles de velours, et. 
au xve siecle, cette etoffe ne fait que se FCDHIIÜFÜ. Il y avait aussi 
des velours broches d'or : a Pour deux pieces de veluyau vert a or. 
a prisiees a present 40 escuzg; des velours bigarres : pour 
a 53 pieces de veluyau moien de plusieurs couleurs, dont aucuns 
u sont royes et les autres plains 3. 7) 
Il faut dire un mot (les etoffes de soie legeres, brochees d'or, 
fabriquees dans le royaume de Mossoul, et si fort en usage pen- 
dant le cours du x11" siecle. On en faisait alors des robes de 
dessous, des chemises et meme des bliauts de femmet. De ces 
etoffes delicates, crepelees, se rapprochant meme parfois du crepe 
de Chine, il nous reste quelques echantillons servant de gardes, 
dans le manuscrit de Theodulfe  : a On y voit, en soie pure, un tissu 
canevas, couleur tourterelle clair; du foulard couleur amamnle; 
de la gaze marabout, couleur paille rose; du crepe de Chine tres- 
souple, couleur bois; du crepe de Chine avec bordure, broche es- 
pouline, travail indien a quatre couleurs; un tissu fagonnc soie, 
fond foulard, couleur pourpre, avec bordure lancee grande tire; 
enfin, du velours coupe-soie, couleur pourpre, reposant sur fond 
serge. w Les belles sculptures du X119 siecle represcntent, en effet, 
avec une purete d'imitation remarquable, dans les vetements des 
femmes, des etoffes qui ont beaucoup de rapports avec ces mousse- 
lines et crepes de soie. Mais, entre les feuillets de ce meme manu- 
scrit carlovingien, on remarque encore d'autres echantillons decrits 
par M. Hedde, et qui presentent des melanges de soie et de poil de 
chevre ou de chameau, et un morceau d'une etolfe de coton legere. 
Ces tissus melange soie et poil de chevre, semblables a ceux que 
l'on fabrique encore de nos jours dans l'Inde et en Syrie, ont parti- 
' Compte de (Seofläog; de Fleury. 
f lnvent. de Fargenterfe rlressä en 135 
par Douüt-(VAx-nq). 
3 Ibid. 
3 (Comptes de l'argent. 
des 
rois 
France, 
" Voy. RLIAUT. 
 Conservü au nxusäe du Puy en Vclay, 
M. Ph. Hcdde, Annales de la Socidtä 
1837, 4838. 
(les morceaux d'1 
flüfgric, sciences, 
Etoffcs 
(018, 
Iont me dücrits 
ctc., du Puy, 1 
PH 
)0l1
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.