Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1192869
D0 U BUE! 
340 
Philippe V, mais que les miniatures, qui toujours etaient peintes 
apres le travail du copiste, ne furent faites fpfapres la mort de ce 
prince, et qu'alors, sans changer les termes de la dedicace, dejii 
copiee, Jehan de Meung tit peindre au frontispice, a la place du roi 
Philippe, l'image de sa femme, qui semble avoir accueilli favora- 
blement les ouvrages precedents du mcme auteur. 
Aux funerailles du roi Henri V d'Angleterre, mort au chztteau de 
Vincennes en aoüt 1422, on transporta le corps a Rouen, en une 
litiere, tout vetu de ses habits royaux et la couronne en tete, a et 
a devant le corps aloient 80 Englois, tous cfestat et vestus de noir, 
c tenans chacun une torche en leur  Et ainssi entrerent a 
u la Mere Eglise, compaignez de (200 autres bourgois de ladite ville, 
a chascun sa torche en sa main, et tous vestus de noir 1. n 
Vers la seconde moitie du xve siecle, Fetiquette voulait que les princes 
du sang se vetissent de noir pendant la ceremonie des funerailles 
du roi ; mais, apres le service fait, le nouveau roi mettait des habits 
de pourpre, suivant, dit Monstrelet, la coutume de France 2. 
DOUBLET, s. m. (doublez). ("felait une sorte de chemise fztite de 
toiles cousues en double, et qu'on portait ou sur la chemise, ou sur 
la peau. La forme du doublet ne dilTerait pas de celle de la chemise; 
detait une tunique commune aux deux sexes, que les nobles et gens 
riches portaient sous la cotte, mais qui, comme la blouse, pouvait 
ütre un vetement unique el. apparent. 
Ces doublets etaient des chemises supplementaires, chaudes, que 
l'on portait en hiver ou la nuit : a Pour monsseigneur Philippe, ülz 
a le roy 3. Pour la Toussains, une robe de marbre de 3 garnemenz. 
a Item, 1 pelicon couvert de cendal, et 2 doublez. Pour Nouül, 
a une robe de vert gay de 3 garnemenz 4. w Les femmes en por- 
taient aussi bien que les hommes : a Gille Ileret, mercier, pour une 
e piece de toile de Reims, baillee audit Thomas de Ghaalons, pour 
a faire, 92 aunes de doublez a vestir pour madicte dame i, a 8 s. 
a 6 d. l'aune, 18 1. 44 s. p. 6. w Ces doublets etaient plus amples 
que näätaient les chemises, puisque, dans un compte de 1389, il est 
1 P. Cochon, Chron. normande, chap. XL. 
2 Chron. WEnguerr. de Monsbrelct : Louzk XI ä 11 
3 Philippe Ic Long. 
'f Compte de Geofroi de Fleuri, 1316. 
IF Blanche de Bourbon, qui üpuusa Pierre le Cruel. 
Ü Coznpte dftienne de la Fontaine, 13352. 
la mort fle Charles VII.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.