Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1192808
[DEUIL 
334 
Elles s'arrachent les cheveux, se dechirent 
ne se passent plus ainsi au xwe siecle : 
visage. 
Les 
choses 
Et de Fubseque aussi qu'il faull, 
Conscillimäs-les et bas et hanlt; 
Car on doit faire ä grant seigneur 
Son ohseque par grant honneur. 
Vcslcz le noir connue 117. feront 
Et quant le deuil pnssü nul-ont... 
Et plus loin : 
a Mais les gens du chevalier franc 
u Furent zulonc vesLns de lulane, 
u Qu'en France on seultg veslir le noir 
u Ce n'csLpas bourde, il est tout voir; 
u (l'est une chose si commune, 
u Qifaussi. C. personnes coxnnn: une 
a Cela elerement appareenrenl, 
il Le ä l'enterrement ile lui furent : 
u De quoy moult de gens sesbahirenl, 
a Pour ee qubnqncs mais ce ne virent. 
u Ponrquey le Iist, je ne le sqay 11. n 
Sous 
vers : 
rügne 
de 
Charles 
Eustache 
Deschamps 
äcrivait 
C68 
u Et S'clle veull: alur au corps 4. 
.1 De Gaullier, llcrsau ou Jchaunctlc, 
u Il li fault robe de brunette 
u Et umutcl pour faire le (lucilii. u 
A la mort de Louis le Hutin, Philippe le Long prit le deuil en 
noir, non-seulement sur ses habits, mais dans ses appartements : 
a Premierement. Pourli cendaus noirs, pour faire 2 petites conste- 
a pointes, que il ot quant nostre sire le roy Loys fu trespassezb". v 
Cependant, cet usage ne parait pas persister au commencement 
du xve siecle. Alors, si l'on en croit Alienor de PoictiersK le roi de 
' Illellusine, 1e Lime de Lusignan, poüme coulposü dans le XIV" siüclc, 
f Seult, a coutume. 
3 Vers 6123. 
1 a Au convoi v. 
5 Le Miroir de mariage. 
6 Compte de Geoffray rie Fleuri, 1316. 
7 Les Honneurs 11e m cour(_14323 environ). 
vers 704.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.