Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1192196
273 
CORSET 
qu'il etait de bon ton de porter ce chapeau sur le sommet de la 
tete en laissant voir la chevelure le plus possible,  et servait aussi 
a se debarrasser du couvre-chef en le laissant pendre derriere 
Pepaule. ainsi que le montre notre figure. Les seigneurs les plus 
elegants portaient de ces sortes de chapeaux de velours bleu de ciel, 
gris de lin ou pourpre clair, avec chaine d'or posee sur le rebord, 
et deux plumes droites et legeres sur le devant. La mode etait alors 
(Fcxztgeiser la largeur des epailles au moyen de ces manches bouf- 
fantes et relevees, de porter la taille tres-longue et üne, de main- 
tenir le bas du corps etroit et serre. Ce vetement ne pouvait con- 
venir qu'aux hommes jeunes et bien faits. Les gens d'un age mur 
portaient un vetement analogue, mais dont la jupe descendait aux 
genoux. Un peu plus tard, dest-ä-dire vers 4450, le corset des 
hommes consistait en une robe de dessus avec ceinture, manches 
tres-courtes et petit collet rabattu. La jupe etait largement fendue 
lateralement et non ouverte sur le devant (fig. 6)  
Chez les femmes, le corset remplace le bliaztt (voy. Bunur), qui 
cesse detre porte vers la fin du xme siecle. Contrairement a la 
marche de la mode des corsets d'homme, ceux de femme prennent 
plus d'ampleur de 1300 a 1450. Toujours ajustes a la taille, garnis 
de manches de plus en plus larges, les corsets de femmes sont de 
trois sortes : le corset de chambre, le corset de voyage et le corset 
ä parer? (les corsets etaient faits d'etoffes de laine, de drap de soie 
ou de velours doubles de fourrures. Les manches longues en facon 
de bandes etroites, jusque sous le regne de Charles VI, etant sujettes 
a elre fripees, on les mettait sous presse entre des planches de bois : 
a Pour 12 paires d'aisselettes de bort d'Illande.....; pour mettre et 
(f presser 6 paires de manches de 6 corses pour madame la Roynea. v 
Il faut observer que les inventaires mentionnent souvent avec le corset 
de femme un chaperon de meme etoffe et fourrure. Dans le glos- 
saire que donne M. Douet-Darcq a la suite du recueil des Conzptes 
de Fargenterie des rois de France au xive siecle, au mot CORSET, 
l'auteur ne se prononce pas sur la forme de ce vetement. a De tant 
H de citations, dit l'auteur, il ne ressort, j'en conviens, rien de bien 
fi clair, et encore je tombe sur un passage qui vient compliquer la 
      13-   Dans cul 
1 Guillaume rle T111", nmnuscr. Blhholh. unDÜ-v fltäfgtals (si? lfälfozäpal-tienugnt 
    n g 1  
exemple, les manches longues, qm peuvent collvlll 01H 19'119 ' 
äla cotte.      ar 
2 vovcz les Comptes de Fur? des F011; de France au MVc szecle, 10H16] la p 
U. DouüL-Darcq. 
14 Gommes de 1387, k. rüg- 131 fÜL 68' v0" m  '35
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.