Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1192084
CORSE! 
962 
camail avec capuchon, pouvant couvrir presque entierement le 
visage. Uecuyer d'un noble chevalier s'introduit chez une demoi- 
selle, le soir, a la place de son seigneur attendu; la cliambriere ne 
le reconnait pas, a pour ce qu'il etoit tard et avoit une Cornette de 
a velours devant son visagei v. Cependant, deja vers la lin du XlVe 
siecle, on donnait a certaines coiffures de femmes le nom de cornes 
(voy. COIFFURE, et, a l'article CORSET, la Iigurc l). Il est a croire 
que le diminutif etait usite dans le langage, puisque les dames por- 
taient a la chambre, et lorsqu'elles recevaient eouchees, des coif- 
fures en forme de cornes, mais beaucoup plus petites que celles des 
coiffures de ville. 
CORSET, s. m. Ce mot avait deux significations differentes. On 
appelait corset un vetement de dessous que les dames lacaient sous 
la robe pour maintenir la taille et la gorge; et aussi un habit tres- 
ample porte par les hommes et par les femmes, mais serre ii la taille. 
Sous lejustaucorps fait tfetoffe gaufree que les dames portaient au 
X11' siecle, un corset etait necessaire, car ces etoffes fines et legeres 
n'eussent pu maintenir suffisamment la taille et la poitrine, qu'il 
etait alors de mode de comprimer et de reduire aux proportions les 
plus minimes, sans toutefois la deformer "l. Au X111" siecle, sous la 
robelougue avec ceinture, les femmes portaient un corset qui allon- 
geait la taille et relevait la poitrine. La presence de ce veteiuent est 
iras-apparente dans des sculptures et peintures de cette epoque. 
Vers la lin de ce siecle, la taille fut raccourcie, les ceintures dispa- 
rurent generalement, et le corset fut taille de maniere ii donner de 
la largeur a la poitrine. Sous Charles V, les ceintures serrees ii la 
taille reparurent pour la toilette de ville, les tailles resterent courtes, 
et les corsets developpaient la poitrine : 
Or convient un large colet 
Es robes de nouvelle forge, 
Par quoy les tetlins et la gorge 
Par la fanon des cntrcpaus 3, 
PIÜSSGIIL eslrc plus apparuus 
Dc donner plaisance et (lcsir 
Do vouloir avec eulx gfisir. 
El se de tctlins est llcsumisn: f. 
Il vonviuut faire ou lu vhcmisl! 
l La Dame 121 deux, nouvelle xxxl (M6! 
2 Voyez ]3l,IAL"r, fig. 2 ; CLrrTE cl ROBE. 
1 Partie nnilicu auufwricure du corset. 
Si la [ununc 
n'a pas
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.