Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189525
ANNEAU 
90 
Cet anneau älaiL une sorte de rcliquaire contenant sous le chaton 
un cheveu de saint Pierre; de plus, il ätait une marque de l'inves- 
titure du royaume saxon. 
En 1'104, Hugues, comte de Champagne, se dessaisit entierement 
de la terre de Rumilly en faveur de l'abbaye de Molesme, et en signe 
d'investiture il tira I'an'neau qu'il portait a son doigt et le mit sur 
l'autel, saint Robert et ses religieux etant presenls  Des le 
xme siecle, lorsque les rois de France etaient sacres, ils deposaient 
sur l'autel Fopee, la couronne et l'anneau (fig. l) 2. 
Les eveques portaient et portent encore un anneau. a L'anneau 
(episcopal), dit Guillaume Durand 3, est le gage assure de la foi, avec 
lequel le Christ a fiance son epouse, la sainte Eglise, afin qu'elle 
puisse dire d'elle-menue: u Mon Seigneur Jesus-Ohrist m'a liancee 
a par son anneau n, dont les gardiens eL les dispensateurs sont les 
eveques et les prelats, qui portent des anneaux en temoignage de ces 
liancailles... l, 
Les amants echangezxient des anneaux en signe de leur lidelile 
a leurs sermenls : 
.I. anel oste de son doi 
Ou sien le mist et dist : Amis. 
Par ccst anel d'or vous saisis 
De nfamour tous jors loiauxxler 
Atant le baise Lloucement ; 
lll, 
BU 
1 Lehcxlf, Mämoires concernant fhist. d'Aua:erre, t. 
' Les Rois de France, ms. anc., fonds latin, n" 1246, 
3 Nationale, lib. III. vap. XIV. 
p. 694 
rlioth. 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.