Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1191873
241 
COllflfljllE 
particulierement avantageux aux teints purs, aux peaux dclicates, 
il devait faire d'autant mieux ressortir les rides et tous les ravages 
apportes par Page; aussi les lemmes ne se tirent pas faute alors de 
se farder. 
Il ne parait pas que les hennins aient etc consideres cependant 
comme une coiffure de ceremonie, et si nous en exceptons Isabeau 
de Baviere, on voit que les princesses en France ne portaient ces 
cornets qu'en Llemi-parure. Avec les grands habits de cour, les 
dames de haut lignage etaient coilfees en cheveux entoures de 
couronnes ou joyaux ttorlevreiie. Nous trouvons maintes statues 
tombales de dames nobles du milieu du xvc siecle, vetues de leurs 
habits de ceremonic, qui sont coiffees ainsi. Nous citerons, parmi 
ces exemples, comme un des plus complets, la charmante statue 
de Jeanne de Saveuse, femme de Charles d'Artois, morte en 1448 
et deposee dans leglise de l'abbaye d'Eu. La ligure 46 presente 
la coiliure de cette princesse 1. Une coilTe est posee sur les cheveux, 
O 
qui sont ramenes sur cette coitfe en deux grosses nattes le long des 
Joues, et en ondes du chignon a cette natte. Une couronne, dont la 
forme est donnee par la figure 47, epouse la forme de la coitTure, 
en laissant la place des nattes et en s'inclinant par derriere, de 
maniere a serrer le chignon. Les hennins n'avaient donc pas un si 
grand credit parmi les dames nobles, qifonles considerat comme 
une parure convenable dans les occasions solennelles. Par cela 
mome qu'ils etaient portes par toutes les classes, par les bour- 
geoises et merne parles. femmes galantes, la hante noblesse ne 
les admettait qu'avec certaines reserves. Autour d'elles, les dames 
ipusüc dans la ceryplc (le lkiglisc (Fläu ; cllc ütait au! 
Inc hcllu table de marhrc noir, ä cütü du son dp: 
cnnc). E110 (wLuil pcinku; du pwilcmlucs rcsluurnli 
anale parliu. xlisparuitrc vus peintures. 
1 (lullc SLiIÜIO csL aujourd'hui (h 
fuis placmäe dans lu chmur, sur r 
(Voyez Gniguiürcs, cnlluck. llodlüi 
cuLrcpriscs un 1843 ouf l'ail, cu gr 
vu- 
u X 
m5
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.