Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1191646
CüllflfllliE 
"213 
commencement du X1110 siecle, personne ne portait la barbe, fort 
genante, d'ailleurs, sous le bacinet, le lieaume ou la maille, et les 
courts cheveux ont ete adoptes lorsque l'on commence de porter le 
bacinet avec la maille en temps de guerre. Cependant, les princes 
semblaient tenir, par tradition, a l'ancienne coiffure, et nous en 
voyons quelques-uns qui, a la lin du XlVc siecle, laissent croitre, 
avec ces longs cheveux, une barbiche a Fextremite du menton. Telle 
est la coiffure de Jelian dArtois, comte cFEu, mort en 1384 
(fig. 3101. Le comte est arme; la tete, nue, est simplement coiffe-e 
    
34 
Le continuateur de Guillaume de Nangis pretend cependant qu'en 
1340 les hommes commencerent ä porter des habits courts et it 
laisser croitre leur barbes. Mais cette mode ne fut pas de longue 
duree, ni suivie par toute la noblesse. Les barbes etaient pointues, 
coupees ras, des tempes au coin de la bouche, les moustaches courtes 
et se mariant ä la barbe "t. 
Ainsi que nous l'avons dit, les seigneurs, les elegants, portaient 
cependant les cheveux longs pendant le regne de Charles VI. Un 
des princes les plus brillants de la cour de France, au commence- 
1 Statue düpnsaic dans la crypte de Fdglisc d'Eu, autrefois plavüc dans le (rhoeur. 
1 Enlcvdc aujourd'hui (voy, Gaigniürcs, Bibliolh. Bodleiieunc), 
3 u Barbus longas onmes viri ut in pluribus nuLrire cepcrunt. (Cont. CILVOH. Guil- 
Ielmi Nangiaci, t. Il, p. 1825.)  
'f Voyez le manuscrit des Statuts de l'ordre du Saint-Esprit au droit däsir ou noeud, 
instilud ä Naples, en 13252, par Louis zfArtjou (Musüe des Souverains).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.