Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1191633
217 
COIFFURE 
furel. Le voile est ample, rond, avec une partie rectiligne beaucoup 
plus grande que dans l'exemple precedent, pour former les deux 
angles qlll tombent sur la poitrine. Sous la guimpe est posee, comme 
dessus, lu barbetle. C'est bien lit un voile de veuve, avancent sur le 
visage en maniere de capote. 
Jusqu'au regne de Charles V, les hommes nobles et les bourgeois 
portent, comme nous l'avons vu, les cheveux longs derriere lu tete 
et sur les oreilles et coupes carrement sur le front. A ce moment, 
cette mode est abandonnee, et, si ce n'est le roi et les princes qui 
conservent la coiffure traditionnelle, les nobles comme les bour- 
geois modifient l'ancienne coiilure : ou ils portent les cheveux assez 
courts, ou ils les disposent en bourrelet ä la hauteur des oreilles. 
Du Guesclin, dont nous possedons la statue ä Saint-Denis, portait 
les cheveux courts. Des personnages de cette epoque sont souvent 
representes, dans les vignettes des manuscrits, avec des cheveux 
courts ou disposes comme l'indique la ligure 33. Les cheveux sont 
roules tres-regulierement autour d'un cercle (Fetoffe probable- 
ment, qui, sur le sommet du front, est orne d'un bijou? Depuis le 
tmnhe gravüc du la fcuunc ni 
, ä (lhälons-sur-hluruc. 
les sergents (Farmcs des picx 
du Val des (zuolicrs, 21 Paris, 01 
suigneu 
Sglisc 
JCS plaw 
uonnnfn 
Eus C11 1376, dans Yüglisc de Sni 
noraliun de la bataille de Bouviuus.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.