Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1191546
[ confrcnu j  "208  
coiffeurs; comment, entiu, ces echafaudages de faux cheveux plai- 
saient metliocrement aux hommes; comment ceux-ci neussent 
voulu les voir que sur des visages rides, qu'ils ne regardent guere, 
et comment le monde et ses ridicules ne changent pas. 
Avant de passer outre aux coiffures de femme adoptees au 
xv" siecle, il nous faut parler de ces guimpes et voiles qui, pendant 
le XlVc siecle et le commencement du xv", sont donnes aux dames 
nobles. On a pretendu que ces voiles qui enveloppaient complete- 
ment la tete et le cou, et ne laissaient voir que le visage, etaient la 
parure des veuves; mais il est evident que, si les veuves ont porte 
cette coillure, elle etait souvent prise par les femmes qui ne Fetaient 
pas. Indepentlamment des statues de veuves qui ne sont pas ainsi 
coillees, nous trouvons, dans les vignettes des manuscrits et dans les 
peintures de la {in du X1110 siecle, le point de depart de cette mode, 
etrangere a la qualite de veuve. 
u 
Mfkkä 
üljbiüw wivfÄlnw 3 
uwwu,  w 
W   'WÜ.  
 W  f,  M 
  (j;  
j ,w. I,  fi R 
f f?  
f 
a?) 1x1 l B 
y _1 cmzzfrmfaf. 
24 in 
1411 x   L U)" "Ü 
fff, Y f  
l] ? 
Nous avons montre, dans les articles ÄUMIJSSE et CHAPERON, com- 
ment les femmes avaient adopte, (les le X111" siecie, un veiemenl de 
161e, sorte de gonelle en forme cfentonnoir, fendu lateralement pour 
laisser passer 1e visage, en couvrant le crime, le cou et les epauies. 
Ce vetement clait pose sur la tcle, ainsi que l'indique la Iigure 24 ter, 
en A. Par-dessus ce capuchon, vers 19.70, les femmes posercnt un
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.