Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1191122
CHAUSSURE 
16s 
de freire Denise le cordelier 1, 
suade de se faire cordelicr ; celle- 
le 
-ci 
friare süduit une lille et la 
reväL des habits d'homme: 
Ses biaus crins ot feL rooingni 
Comme vallct fu cstauciä 
Et fu de bons housiaus chaurfi 
Et de robe ä homme vestuc 
Qui vstoit par devant fenduc4 
Dans lOustillement au vrillain 2, 
tionnäs comme näcessaires, les 
parmi 
les 
objets 
qui 
sont 
111011" 
Sollers et estivaus. 
Et chances et housi 
ne sont pas oublies. 
Lorsque le duc de Normandie revient de la 
chasse : 
(1 S'est en la sale amont puilis, 
u De ses cesses s'est descauxchids. 
a Entre en la chambres d'or parfwr 
H Illcuc a sa nlollicr ILFOHWIÜC 3. w 
Les houseaux etaient donc (les bottes qu'on portait a cheval 
aussi bien qu'a pied, et qui etaient communes a toutes les classes, 
aux nobles comme aux vilains. Parfois ces bottes sont representees 
lacees ou bouclees lateralement, mais le plus souvent elles sont 
fermees. Il semblerait meme que les nobles, vers le milieu du 
xve siecle, portaient des houseaux justes, et qui ne pouvaient etre 
oies qu'avec l'aide des valets. 
Dans les Cent Nouvelles  il est question d'un seigneur qui veut 
violenter une jeune villageoise; celle-ci, prise au depourvu dans la 
campagne, lui demande doter au moins ses houseaux. a Je vous les 
f: osteray ce dit-elle tres-bien s'il vous plaist, car par ma foy je n'au- 
u roy cueur ne couraige de vous faire bonne chiere avec ces paillards 
u houseaulx- C'est peu de chose des houseaulx, ce dit Monseigneur ; 
w mais non pourtant puis qu'il vous plaist ilz seront ostez. Et alors 
a il abandonna sa prinse et sassit dessus l'herbe et tend sa jambe ; 
1- et la belle Iille lui osta Yesperon et puis lui tire Fung de ses hou 
u seaulx que bien estroys estoient; et quand il fut environ a moitie 
1 Rutcbeuf, milieu du XIIIÜ siäclc. 
2 De Foustillerazent au villain (X1110 siäclc). 
5 Li Romans de Robert le Dyable (x1vff s10 
i La Botte ä (Iemi.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.