Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190937
M9 
CHAUSSES 
comme calecon s'attachant a la ceinture et descendant aux genoux 
(voy. BRAIES). Mais il y a n confusion dans les appellations. Les 
chausses sont bien ce que nous appelons aujourd'hui bas, c'est-a- 
dire le velement des jambes et des pieds. Quelquefois ces chausses 
etaient assez longues pour composer le vetement auquel aujourd'hui 
on donne le nom de maillot, et ne former qu'un avec les braies. 
Alors, delait le nom de braies d pieds ou Izraies chaussäes qui leur 
convenait. A l'article Brunes, nous donnons des exemples de cette 
extension du vclement inferieur, qui se composait ainsi du haut-do- 
chazzsscs et du bas-de-clzausses, d'oi1 nous avons conserve les mots 
bas et. chaussettes. 
 sseltes garnis (le 
On appelait chausses senzelees, des bas 011 Chall 
semelles de cuir. - autre 
  ' couleur et d une .1 
Les chausses elalent souvent d'une autre de tricot de laine ou de 
emffe que les braies; on en falsmtde drap," ces clmusses etaient 
    ffe 
sole; et des les premlers temps du moyen do
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.