Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190811
'l L3 
CHASUÜLE 
dit saint Isidore de Sevillel; mais elle ne descendait pas ail-dessous 
des chevilles. Pour faire usage de ses bras, le porteur de la chasuble 
relevait les deux cütes du velement au-dessus des poignets, de maniere 
f 
x 
5 
il former de nombreux plis latex-aux; mais la gene que ces plis epais 
devaient causer aux mouvements Iit que, des le x10 sieele, on echancrzi 
un peu la chasuble sur les deux cotes correspondant aux bras, et 
qu'au lieu d'elle ronde, elle devint ovale (Hg.  On ne voulait pas 
Il x 
x J 
KM, 
toutefois louvrii" entierement, ä cause de la tradition attacliee a cette 
robe  a Et parce que la chasuble est l'unique vetement de son 
a espece v, dit Guillaume Durand; a entiere et fermee de toutes 
(f parts, elle signifie Punite de la foi et son integi-ite 2. w Il semble- 
rait que, pendant les x0 et x1" siecles, il y eiit de Fliesitation dans la 
fagon de tailler la chasuble. Quelques monuments de ces epoques la 
representent plus courte par devant que par (lorriere; Et bien qu'on 
ne puisse pas toujours s'en rapporter aux representations grossieres 
de ce temps, cependant elles exagercnt plutot certaines dispo- 
a Quia inslar parvfe casze tolum 
Nationale, lib. l, cap. vu. 
honxinun tcgehat.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.