Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190517
113 
CEINTEIKE 
Hctuns qlfclcs fu 
Car cil dCÜIi-Clliü 
Doul clos suul. lu 
Les gardent main 
 ou de: 
11005 ai 
1s fois r 
c mal apcl 
ui pcliqon 
lSiLlC com 
e froil. ct 
Lu figure 8 reproduit une de ces toilettes  La ceinture est ici une 
bande cleloife souple, tordue. Celle ITIOKIÜ persiste avec quelques 
variantes jusque vers 1350; mais elle näetait point absolue, el sou- 
vent les femmes alors ne portaient pas la ceinture. La robe (le dessus 
que presenle notre vignette lient encore du bliuut et ifesl pas 
7 
encore le surcot. Quand ce dernier vetcment fut adopte par les 
femmes (voy. Suncor), la ceinture fut posce sous le surcot, mais 
toujours E1 la hauteur des hanches. Nous possedons de beaux et 
nombreux exemples de cette parure dans nos monuments funeraires 
de lu seconde moitie du XIVB siecle. Parmi les plus complets, il faut 
citer la statue (VYsabol d'Artois, Illlc do Jflllill] dlArtois, comte d'Eu, 
ct d'Ysabel do Melun. Celte Ysabol d'Artois mourut en 1379, et son 
efligie est aujourd'hui cleposee dans les caves de Feglise d'Eu. Gui- 
gneres l'a reproduite avec les peintures qui ornaient ses vetenlenls. 
1 Du ronxan les 
pülu, u" S392. 
veilles 
monde 
Siäüc, 
xliolh.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.