Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190425
 
if Leaux (Fescarlate vermeille, enlour, par bas et a la fente, richement 
u bordez de large semence de fuzils (briquets), cailloux, esiincelles 
a et thoisons; fourrez de menu vair, longs jusques a terre   
Pendant le XlVc siecle, les bourgeois, aussi bien que les gentils- 
hommes, porlaient la cape ouverte lateralemenl. Nous avons un 
Lres-bel exemple de ce vetemeni, et de la maniere de le porter, sur 
la tombe de Pierre Derhice, bourgeois de Troyes, decede en 4348 
et enterre dans Peglise Saint-Urbain. 
Cette dalle gravee, l'une des plus belles qui se puissent voir, sert 
aujourd'hui de marche dentree de chapelle dans leglise Saint- 
Urbain, et. ne tardera guere a etre profondement alteree. Deja la 
teie, incrustee en marbre, a eie enlevee. Nous reproduisons aussi 
iidelernent que possible (lig. 13) cette remarquable gravure, qui 
donne une haute idee des dessinateurs de Pecole champenoise au 
XIVÜ siecle 2. 
La cape ouverte laleralement, et la cape ronde ouverte par devant, 
furent portees par la bourgeoisie pendant tout le cours du xve sierle. 
Mais, dans le bas peuple, la cagoule ou la cape froncee comme notre 
limousine" continuerent ä etre le vetement de campagne contre la 
pluie et les frimas. La cape fendue lateralement est un vetement 
elegant d'homme riche, qui ne parait pas elre descendu au-dessous 
de la haute bourgeoisie. 
CEINTURE, s. f. (gainture, sainctfure). Nous ne nous occupons 
ici que de la ceinture civile : la ceinture militaire, si importante 
dans le costume des hommes d'armes du moyeu itgc, trouve sa place 
dans la partie des Aimes. 
La ceinture que les hommes portaient en Occident pendant la 
periode carlovingicnne retenait la tunique, et ifetait habituellement 
qu'une bande dkitotie enroulee autour de la taille. Les Normands, 
qui portaient des hraies des cette epoque (voy. BRAIES), les mainte- 
naient au-dessus des hanches, a l'aide d'une courroie mince qui 
passait par des trous pratiques au bord superieur du vctement; puis 
une ceinture detoffe cachait la jonction du braielavec le justau- 
corps qui passait sous ces braies. Au X110 siecle encore, les hommes 
nobles, dans la vie civile, ne portaient pas habituellement de cein- 
tures; les courroies entourant la taille n"etaient adoptecs quc par les 
gens du peuple, afin de maintenir la tuilique courte. La ceinture 
faisait cependant partie du vetement des hommes pondant la periode 
Voyez Gaigl 
Willclllill a 
   
onuä Fcuscnxblc 
Monuments frangnis inäflils, t. 
de cette tumbc, tonne l, pl. 12-5.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.