Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190398
101 
(IAPE 
cieuses : ce votement tenait, (l'ailleurs, ä. leur L1ualilo 1 ; ils: 
vaicnl en cadeau lorsqu'on voulait faire honneur a celul 
envoyait. 
en rece- 
qui les 
Ces capes paräes ätzlient ouvertes par devant, percäes de deux 
trous lawralement, pour passer les bras, et de la goule avec le 
capuchon (voy. Hg. 10), comme la cape (üg. 7). Cela ressemblait fort 
10 
.T  T. 
B 
au burnous arabe auquel deux fentes laterales A seraient pratiquees 
DOUr passer les bras au besoin. Mais il etait une maniere elegante 
de porter ce vetement, (fetait de passer un bras par l'une des fentes 
A, et la tete par l'autre fente A', de telle sorte que le capuchon 
Pandit par derriere sur l'une des epaules, et que l'ouverture B se 
trouvait placee par consequent devant cette epaule. 
Entre l'ouverture B et la goule etaient faites en (1 de riches bro- 
deries, parfois avec des glands ou franges qui produisaient bon 
effet, le vetement etant porte comme nous venons de le dire. La 
figure il explique cette maniere de porter la cape 2. Mais, a dater du 
commencement du XlVe siecle, l'ouverture de la cape civile est placee 
S011V6nt sur le cote droit. afin de laisser au bras toute sa liberte. 
NÜÜS Voyons des capes ainsi iigurees et doublees de fourrures dans 
11H 5111316811 representant l'institution de l'ordre de Bourbon, vers 
1362, et, avant cette epoque, dans le manuscrit des statuts de l'ordre 
l La cape des messagers, des härauts et trompcLlos. prit plus tard le nom de casaque. 
2 VoyOz dHHS Gaignäres la statue de Philippc le Hardi, de l'abbaye de Royuumonl. 
Cette slaiue est vC-lue d'une cape mise comme celle de la figure U.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.