Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190347
CAPE 
a denormes eteignoirs. Quant au capuchon, il est remplace par 
une sorte de petit tablier frange carre, avec angles arrondis, qui 
figurent des elytres mal developpes. C'est ainsi que peu a peu 
l'Eglise a gaie les plus beaux vetements du cierge, par amour du 
faux luxe. 
Nous avons dit plus haut que les religieux portaient des chapes 
rondes fermees, avec capuchon. Ces capes avaient, pliees, la forme 
donnee Iigure "i; le capuchon etant en A et le devant de la cape en 
B. Ces capes descendaient jusqu'aux talons, et etaicnt adoptees par 
les chanoines, en hiver, et par la plupart des ordres religieux, 
notamment pendant les funerailles. 
La forme de ces capes rondes et fermees n'etait pas susceptible 
de modification, aussi resta-l-elle la meine pendant les X1110, XIVÜ et 
xvc siecles. Pour faire usage des mains, il fallait necessairement 
relever les bords de la cape (fig. 8) 1, ce qui donnait de tres-beaux plis. 
Cette cape fermee ne pouvait etre mise qu'en passant la tete par 
Yoriiice du milieu auquel etaii: adapte le capuchon de forme carree 
(voy. iig. 7). Parfois, ces capes etaient doublees de fourrures; elles 
etaient, en voyage a cheval, portees par les femmes aussi bien que 
par les hommes. Dans le joli conte du Vair palefroy f, la demoiselle 
est entrainee la nuit devant la porte du chateau de son amant par 
son cheval. Le guetteur decrit ainsi les habits de la demoiselle au 
chatelain : 
Une fame 
desconseillic, 
Jonc de szunhlant et (Faagu, 
Est issue de ce! boscagc, 
Atornec niolt richement ; 
Moll; sont riche li gai-moment; 
Avis iifesl: que soit afuhlee 
D'une riche (rhape fm-i-(ae ; 
Li drap me semblent (Fesvarlatz 
Enmäe dans le chüteau 
c: Dc sa chapd est desafuhlt 
(les capes fermäcs (de voyage) (ätaicnt porläes 
religieux et les prcälats, comme par les lafiques; 
par les clercs, les 
mais elles ütaient. 
1 Voyez, entre autres statu 
Berry, a Bourges (1416). 
' Conles anciens (mss. 110 
(xmu siüulc). 
7218, 
Bihlioth 
Es par
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.