Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190299
93 
CA PE 
les deux bords fermes sur les epaules:ei1 D est le capuchon. Un galon 
etroil borde l'orle circulaire, et deux larges hroilerics les deux bords 
E. Les religieux et religieuses portaient en voyage la cape fermee, 
toujours sans manches. Quelques chanoines ayant fait mettre des 
ffmnxx s 
ff xx 
f  x 
K H f 
W  L 
manches a leurs chapes, les synodes provinciaux interdirent cette 
Innovation. L'ouverture superieure de la chape fermee s'appelait 
16 gouleron ou la goule. Ce vetement fut, pendant tout le cours 
C111 moyen age, porto indifferemment par les hommes et par les 
femmes, soit dans les ordres, soit laiques. Il etait n'es-commun, 
DUiSque Louis VII defendit aux courtisanes de porter des capes dans 
les rues, afin qu'on ne püt les confondre avec les honnetes femmes. 
Les gens de guerre portaient des capes au X1110 siecle: a Hastens 
K iist armer ses gens sous leur chappes  n  a Cil saillirent, 
(t fllli armes estoient souz leur chappes  F)  u Et ses genz, qui 
" bien estoient armez desouz leurs chappes  w Ces capes etaient 
P0rtees contre le mauvais temps : 
u La nuil; ad llcrnarl: säjurnff. 
a El demain quant il ont disuü, 
u lie il sonL kc li Dus menga, 
u Uuc chape ä pluie afuhla, 
n Du suz la chape se list ceindrc, 
a EL od une ccinckure estrcindre 
1 Chron. de NormfInfÜ-L 
3 Ibid. 
3 Ibid.   
" Roman de Hou, Vers A
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.