Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1189075
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1190251
89 
CAGOULE 
servaient, et il prenait le nom de coule, cagoule ou cape. Mais 
alors, habituellement depourvu d'ouvertures laterales pour passer 
les liras, ce ifetait qu'une sorte (TEIUIIIUSSG ample, non ouverte sur le 
devant. Nous trouvons la forme bien caracterisee de ce vetement 
dans une vignette de la Bible de Souvigny, deposee aujourd'hui dans 
la bibliothoque do Moulins. Il s'agit de la vignette representant le 
  a 
 u U 
ÄK  
 f], u 
j? 4,  
 X 
, axm   " 
Q m  p   
Qzrv W" 7 L) 
Ckffl  V  
ÄQQI  ÜJÜT k"   
  P 1,) fin")? s 
d) v xl J! 
Ä  
  Q f 
M, E  , 
K1 
X ._CAM {MW 
prophete Amos, a l'un des bergers de Thecue n, dit l'Ecrilure. Amos 
porte une tunique de peau, une gibeciere et une cagoule doublee 
de poils (Hg. 3) 1. Cette coule n'a point de nlanches ; c'est une cape 
ronde, fermee, descendant jusqu'aux genoux, garnie d'un capuchon 
et taillee comme l'indique la ügure Il. 
La cuculle monastique ne changea guere de forme jusqu'au 
xvl" siecle, non plus que la cagoule des lalques, reservee seulement 
pour les paysans ou le bas peuple. Pendant le XIVC siecle, la cagoule 
de l'a 
le Souvigny
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.