Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184548
49 
CHAISE 
pendant le moyen fige, on fabriquait volontiers des sieges de metal, 
fer ou bronze, que l'on recouvrait de tapisseries. Sans parler des 
pliants (faudesteuils), tels que le tronc dit de Dagobert, qui est de 
bronze, et tant diautres que l'on rencontre encore dans nos eglises, 
_ I 9 
K 41:; a,  F, 
   
    
üüäääwääää 
   i 
 PH   1m  1m m 
Wvijvvvvvvvf 
Tvflvl WKXVW v w 
WWQÜWWX"? 
NM w  m, mm w a 
 
m 
et qui sont de fer, il existait aussi des chaires de meLal. Nous en 
avons rencontre souvent des debris jetes parmi les vieux meubles 
hors de service des cathedrales, et les miniatures des manuscrits ou 
les bas-reliefs nous en presentent souvent des exemples. Nous 
essayerons de reunir ces divers renseignements de faeona donner un 
modele assez complet de ces chaires de fer, qui, du reste, etaient 
fort simples, que l'on etablissait evidemment dans le but d'obtenir 
des meubles legers, facilement transportables, n'etant decores que 
parla dorure applique-e sur le metal et les tapisseries dont on les 
couvrait (Hg. iÜ). Afin de mieux faire comprendre la construction de 
ce meuble, nous supposons les tapisseries enlevees, et nous n'avons
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.