Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184538
CHAISE 
48 
pliquees, et il permettait de se placer dans toutes sortes de pos- 
tures. 
Quant aux chaires des appartements prives, elles etaient plus 
gdneralement garnies de dossiers eleves. (l'est ainsi qu'est figure le 
7 Äis 
ÜXK 
V. 
 ä 
{ 
Km, ä 
"L XÄ  
siege sur lequel David est assis a cote de Bethsabee, a la porte de 
droite du portail de la cathedrale d'Auxerre (fig. 8) [X1112 siecle]. Ce 
beau meuble se rapproche des formes actuelles, et dejii il est enrichi 
A r de sculptures plates qui se melent aux 
 5 bois tournes encore employes enOrient. 
njik Nous donnons (Hg. 9) le dossier de la 
A  chaire de Davvid, sur lequella sculpture 
lil! e? Prächglwm fla-T, deäfiiilei 551312? 
 O mil Cdceiaäpäflllutäsiige ordinaire 
 meu e es ine g  C   
   111 ne faudrait pas croire cepen ant 
     fuTri que les bois tournes fussent uniforme- 
Dsiäfä; ment adoptes dans la construction des 
   chaires du IXIIIe sieclc, car aucune epo- 
g  ä que ne presente une aussi grande va- 
   riete de sieges, soit comme forme, soit 
 k 2   comme matiere ou comme systeme de 
l,  1L construction. Nous venons de voir des 
chaires qui affectent des dispositions 
particulieres, telles que celles representees Iigures 6 et 7, qui sont, 
pour ainsi dire, de petites estrades entourees de galeries pour servir 
d'appui ou de dossier; d'autres (Hg. 8) qui rentrent dans les formes 
en usage encore aujourd'hui. Mais ces meubles sont de bois; or,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.