Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184508
215 
CHAISE 
pour, ainsi dire, par les relations plus frequentes avec Lonstanti- 
nople, laisse de profondes traces dans la disposition et la foimeÄdes 
vätements; les meubles usuels subissent naturellement cette IHGITIB 
influence.  
Au XIIIc siecle, la moditication dans le costume est sensible; 31e 
existe ägalement dans le mobilier; nousrvopons alors paraitie es 
termes sinon neuves, au moins empruntees a diautres 801111005 que 
celle de la tradition antique romaine ou byzantine. Diverses causes 
amenent ces changements : les  5. 
rapports avec les populations   J, 
mahometanes de la Syrie; le de-  {es  
veloppement de la richesse et de  1- g,   
l'industrie chez les populations  ; 3,17; f x  
urbaines, qui commencaient a     
manifester des goüts de luxe;    g; {T 
Petablissement regulier des cor-  XÜ; il l,  K  
porations de gens de metiers,  l h    
qui allaient chercher des modes    M ]    
nouvelles en toutes choses, afin         
d'alimenter la production. A     
On remarquera que les chaires yl F    W  
anterieures au XIIIB siecle sont     "la   
assez etroites entre bras; c'est  km   [f  
qu'en effet, jusqu'alors, bien que  gag???  7  
les vetements fussent amples, ils     
etaient faits düätoffes souples,  älfägiig" V, 1,, 1,,     
fines, et leurs nombreux plis   
se collaient au corps. Mais, au     
x11? sieele, on se vetit dctoffes    
plus roides, doublees de four-   
rures ou de tissus assez epais;   
on fit usage des velours, des bro- 4-1 
carts, qui forment des plis larges : les vetements se collaient moins 
au ÜÜFPS, iLs tenaient plus de place, produisaient des plis amples ct 
tries-marques; il fallut elargir les sieges et leur donner des {ormes 
plus en rapport avec ces nouveaux habits, afin quiils ne fussent 
pas froisses et que les plis pussent conserver leur jet naturel. Ainsi, 
nous voyons ici (tig. 5) un roi assis dans une chaire longue et etroite 1, 
et le vetement du personnage, quoique tres-ample, dessine la forme 
f Vitrail de la cathädrale de Bourges, commencement du xme siäcle.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.