Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184457
CIIAALIT 
40 
(r avoyent autre vaisselle d'argent, de pots et de tasses, dont la salle 
 et les chambres furent servies ce joui". a C'est la un buffet d'ap- 
parat, destine a recreer la vue pondant le repas. 
Voici le buffet d'usage. a Au regard du service, Madame la nou- 
a velle duchesse fut servie deschancon et dlescuyer tranchant, et de 
a pannetier, tous Anglois, tous chevaliers, et gens de grande maison; 
a et l'huissier de salle cria: a Chevaliers, a la viande! a Et ainsi 
a ala-on au buffet la viande querir; et autour du buffet marchovent 
a tous les parens de Monsieur, et tous les chevaliers tant de l'ordre 
a que de grand-maison, tous deux a deux, apres les trompettes, de- 
a vant la viande.... 2 a  
Le buffet, au moyen age, n'etait donc pas, a proprement parler, 
un meuble, mais une sorte dlechafaudage dresse pour une cerc- 
monie; il n'etait decore que par les etoffes dont il etait tapisse et 
surtout par les objets de prix qu'il supportait. (Voy. DRESSOIR.) 
Bujfet s'entend aussi comme soufflet (voy. au Dictionnaire des 
ustensiles le mot BUFFET). 
BUSTAIL, s. 
m. Vieux mot qui signifm. bois de lit (voy 
LIT) 
CABINET, s. m. Au XVIÜ siecle, on donna ce nom ä une armoire 
montee sur quatre pieds, fermee par deux vantaux, et remplie de 
petits tiroirs. Ce meuble est particulieremont en usage pendant le 
xvne siecle. On y serrait des bijoux, des objets precieux: c'est le bahut 
du moyen äge, dresse sur quatre pieds, ainsi que le fait remarquer 
judicieusement M. le comte de Laborde? (Voy. BAHUT.) 
CASIER, s. 
(voy. HUCHE). 
II1. 
Sorte 
de 
garde 
 manger 
611 
forme 
de 
huche 
m. Vieux mot employä pour bois de lit (voy. 
CHAALIT , S. 
' Mäm. d'0liv. de la Marche, mariage du duc Charles de Bourgogne avec Marguerite 
d'York. Edit. Buchon, p. 542, date 1474. 
2 Ibid. 
" Glass et Räpert , 2e partie. Paris, 1853.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.