Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184449
envcloppaient 
mune. 
ainsi 
toute 
la 
 39  
famille 
COIIIIHG 
SOUS 
11116 
[ BUFFET j 
tente com- 
BUFFET, s. m. on entendait par ce mot, pendant le moyen äee, 
la chambre ou l'on renfermait la vaisselle, des objets pPÜCiBUX, tels 
que vases, bijoux, curiosites; on donna aussi, jaendant les XIVO et 
xvt siecles, le nom de buffet au meuble que l'on plagait, pendant 105 
repas de ceremonie, au milieu de l'espace reserve entre les tables en 
fer a cheval, et sur lequel on rangeait des pieces dbrfevrerie, des 
epices et coniitures, comme sur des gradins. Le dressoir est un 
meuble servant au meme usage, mais ordinairement applique contre 
le mur; tandis que le buffet est isole, on tourne autour, il pare le 
centre de la salle du festin. C'est surtout pendant le xvt siecle, alors 
que le luxe interieur atteignit des proportions extravagantes, que leS 
buffets furent en grand usage. A cette epoque, le mot bujfet indique 
non-seulement le meuble, mais tous les objets dont on le couvre; on 
dit buffet pour exprimer l'ensemble de ces decorations de fetes. Aux 
entrees de souverains, d'ambassadeurs, on offre un buffet, c'est-a- 
dire qu'on donne au personnage auquel on veut faire honneur un 
amas de vaisselle d'argent ou de vermeil contenant des rafraichisse- 
ments; et, dans ce cas, le meuble et ce qu'il porte appartient audit 
personnage. 
C'est au buffet, dans les repas d'apparat, que viennent les cheva- 
liers, ecuyers ayant la charge de servir les souverains, pour prendre 
les plats qui doivent etre distribues sur les tables. a En celle salle 
a avoit trois tables dreeees, dont l'une fut au bout de dessus.... Celle 
a table etoit plus haute que les autres, et y montoit on a marches de 
(t degres.... Aux dwzux costes de ladite salle, tirant du long, furent 
(4 les autres deux tables drecees, moult belles et moult longues; et 
(t au milieu de ladite salle avoit un haut et riche buffet, iaict a ma- 
s niere d'une lozange. Le dessouz dudict buffet estoit clos a maniere 
(t d'une lice, et tout tapice et tendu des armes de Monsieur le Due; 
a et dela en avant commencoyent marches et degrez charges de vais- 
a selle, dont par le plus bas estoit la plus grosse, et par le plus haut 
a estoit la plus riche et la plus mignote; c'est a seavoir par le bas la 
a grosse vaisselle d'argent dore-e, et par l'amont estoit la vaisselle 
(t d'or, garnie de pierre-rie, dont il y avoit a tres grand nombre. 
a Audessus dudiet latiffet avoit une riche coupe garnie de pierrerie, 
(t et par les quarres dudict buffet avoit grandes cornes de licornes 
et toutes entieres, moult grandes et moult belles ; et de toute la vais- 
e selle de la pareure dudiel. buffet ne fut servi pour ce jour, mais
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.