Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1184426
 37  [ BERCEAU ] 
de cette garniture etant encore visibles, et les petites bases des pilas- 
tres siarrälilnl; au point oü elle ätüit fixäe. Dans les chüteallx, les ves- 
tibulcs, les salles des gardes, les pieces dcstinees aux räceptions 
etaient entourees de bancs plus ou moins somptueux, soit comme 
sgulptllfü, soit comme garniture, en raison de la richesse des pro- 
prietaires. Chez les bourgeois, la salle, dest-ä-dire la piece ou l'on 
admettait les etrangers, etait egalement entouree de bancs qui ser- 
vaient en meme temps de coffres; les uns detaient que des coffres, 
les autres etaient munis de marches en avant et de coussins. On trouve 
dans l'inventaire d'un certain Jean Rebours, garde du scel de l'arche- 
vechc de Sens et cure d'Ervy, dresse en 1399, parmi les meubles, 
a une aumoire de bois ä trois otages doubles, un banc, un banc ä 
marche, deux banchicrs a (couvertures de bancs) 1. 
BERCEAU, s. m. (bers). Les berceaux d'enfant, les plus anciens 
et les plus simples, figures dans des manuscrits des 1x6 et xe siecles, 
paraissent etre formes d'un morceau de tronc d'arbre creuse, avec 
de petits trous sur les bords, pour passer des bandelettes destinees 
a empocher le marmot de se mouvoir. La convexite naturelle du bois 
ä Fcxterieur permettait a la nourrice g 
de bercer l'enfant? Quelquefois les ber- 
ceaux ne_ sont que des paniers d'osier, o   Max 
dans lesquels on deposait les enfants, 3  N, 
soigneusement entoures de bandelettes XRX 
(fig. 13. Plus tard, on trouve un grand  iifv Mltititlltt; X 
nombre d'exemples de berceaux qui la? N 
sont fagonnes comme de petits lits poses 
sur deux morceaux de bois courbes   _q A423 
(fig. Q). On ne rencontre guere d'exem- s  
X ,    äf vs X q! 
plcs de bticeaux suspendus au dessus  W-  
du sol sur deux montants, que dans les   Ä  
manuscrits ou bas-reliefs du Xv" siecle; 
alors ces montants sont fixes, et le berceau se meut au moyen de 
deux lourillons (fig. 3). Les enfants representes dans les berceaux 
ou entre les bras de leurs nourrices, jusqu'au XVIe siecle, ont tou- 
jours le corps et les bras soigneusement emmaillottes et entoures 
f Voyage paläogr. dans le däpart. de PAube, par H. d'Arhois de Jubainville, 1855. 
2 Les paysans grecs se servent encore aujourd'hui de berceaux ainsi faconnes. 
3 Manuser. latin, 1x" siecle, Astronom", fonds Saint-Germain, n" 434, Bibl, nat. 
Il faut remarquer toutefois que, dans cette vignette, qui represente la naissance du Sau- 
veur, le berceau est une crechc plutüt qu'un meuble d'un usage habituel.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.