Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188779
420 
CONCLUSION. 
daient a Jerusalem et les Arabes qui visitaient la Meeque. Ainsi ces 
pelcrinages religieux furent, pour les ehretiens occidentaux comme 
pour les mahometans, une des voies les plus actives de commerce 
qu'il y ait eu dans l'histoire du monde. Le but religieux n'etait pas 
le seul qui faisait affluer les Occidentaux vers les lieux saints. Beauf 
coup certainement, dans ce mouvement qui dura plusieurs siecles, 
pensaient. a s'enrichir. Voyant sans cesse venir d'Orient tous les 
objets preeieux, les barbares dominateurs de l'Occident se sentaient 
attires vers ces regions privilegiees qui leur en-voyaient l'or, la soie, 
les epices, les parfums et tout ce qui constituait la richesse et le 
luxe, comme autrefois les Gaulois s'etaient rues sur fltalie et la 
Grece, mus par l'amour du pillage. Ces relations durent avoir et 
eurent en effet, dans les premiers siccles du moyen fige, une grande 
inflence sur l'industrie qui se reformait peniblement en Occident. 
Si donc nous voulons avoir une idee de ce que pouvait etre le 
mobilier des seigneurs dans les Gaules, 1a Bretagne et la Gcrmanie, 
jnsquät la En du x0 siecle, il faut aller chercher les types, les moyens 
de fabrication et les matieres premieres en Orient. Certes les tradi- 
tions romaines occidentales avaient, dans ces contre-es, laisse des 
traces profondes; mais elles durent etre peu a peu alterees par 
l'importation d'une quantite prodigieuse d'objets fabriques en Asie 
ou a Constantinople et dans les villes grecques. L'architecture elle- 
meme subit cette influence; mais on ne transporte pas un edifice, 
et l'on transporte facilement. un meuble. Ce mouvement des arts 
d'Orient. en Occident se prononce d'une maniere bien cvidente aeja 
sous le regne de Charlemagne. Ce prince fait venir cfOricnt des 
manuscrits, des objets de toute nature, des armes, des if-toffes, et ce 
n'est veritablement qu'a partir de son regne que l'on voitpercei- les 
premiers germes de l'art applique a l'industrie en Occident. L'in- 
fluence des manuscrits grecs et des etoffes orientales fut eonside- 
rable a partir du 1x0 siecle. Nous avons l'occasion ailleurs de stiivre 
pas a pas les traces de cette influence sur l'architecture 1; nous de- 
vons nous borner ici a constater qu'elle fait naitre une veritable 
renaissance dansles produits industriels, tombes, avant cette cpoqtie, 
dans la plus grossiere barbarie. 
lftirchitecturi) repond a des besoins tellement imperieux, qu'elle 
avait pu se soutenir tant bien que mal a l'aide des traditions 
romaines occidentales. Depuis fepoque de l'invasion des barbares 
j LlSqlffl Gharlcmagne, l'architecture n'est plus un art, par le fait : 
1 Voyez les Entretiens sur 
Parchitecture, z.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.