Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188691
44 2 
V_I E 
PRIVEE 
DE 
LA 
HAUTE 
BOURGEOISIE. 
 rougist et est taisant et vergongneuse quant vous la corrigerez, 
a amoz la comme vostre fille.   
Notre auteur a un intendant, Jehan le depensier (dispensator), 
et une premiere femme de menage, Agnes la beguine ; ce qui 
indique un personnel nombreux de gens. a Si soiez advertie, con- 
a tinue-t-il, et dites a dame Agnes la laeguine qu'elle voie com- 
a meneier devant elle ce que vous aurez a cuer estre tost fait; et 
a premierement qu'elle commande aux chambrieres, que bien 
a matin les entrees de vostre hostel, clest assavoir la salle et les 
a autres lieux par ou les gens entrent et s'arrestent en l'ostel pour 
a parler, soient au bien matin balleyes et tenus nettement, et les 
a marchepies (devant les bancs), banquiers et fourmiers (garni- 
e tures, coussins, tapis poses sur les formes) qui illecques sont sur 
a les formes, despoudres et secoues ; et silbseqtiemmcnt les autres 
a chambres pareillement nettoiees et ordonnees pour ce jour, et de 
a jour en jour ainsi comme il appartient a nostre cslat. 
a Item, que par ladicte dame Agnes vous faciez principalement 
a et songneusement et diligemment penser de vos bestes de chambre 
a comme petits chiennes, oiselets de chambre : et aussi la beguine 
(r et vous pensez des autres oiseaulx domesehes, car ils ne pevent 
a parler, et pour ce vous devez parler et penser pour eulx, se vous 
a en avez.  Slensuivent de longues recommandations sur les soins 
a prendre des betes, au. village, dans la propriete des champs, mou- 
tons, boeufs, gelines, oies, chevaux, sur Petat qu'il en faut tenir, 
sur leurs produits; comme il faut que la maitresse prenne interet 
a ces details, se faire renseigner, afin que les domestiques soient 
plus diligents. Puis des recettes pour detrtiire les loups, les rats; 
les soins a apporter pour la conservation des fourrures, des draps, 
pour detachei" les etoffes, pour conserver les vins. Encore sur les 
repas des domestiques, qui doivent etre abondants mais courts: car, 
disent (4 les communes gens : Quant varlet presehe ä table etcheva-l 
a paist en que, il est tems qu'on l'en oste, que assez y a este. 3) 
Sur la cloture la nuit, sur le couvre-feu. a Et ayez fait adviser, par 
a avant, qu'ils aient chascun (les gens)loing de son lit le chandelier 
a a platine (a large plat) pour mettre sa chandelle, et les aiez 
(r fait introduire (instruire) sagement de Pestaindre ala bouche 
a ou a la main avant qu'ils entrent en leur lit, et non mie ala che- 
a mise 1'.  Il recommande a la maitresse de faire coucher ses 
l'habitude 
' On se couchait nu; il laamitrail que les domestiques avaient 
leur chandelle en jetant leur chemise dessus 
fikäteindre
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.