Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188604
VIE 
PRIVIÜJE 
DE 
LA 
HAUTE 
BOURGEOISIE 
Si, de nos jours, quelques industries nouvelles se sont elevees, 
s'il en est d'anciennes qui se soient pcrfcctionnees, il en est plu- 
sieurs qui n'ont fait que decroltre depuis le XVI" siecle. Les corps de 
metiers avaient Pinconvenient de maintenir la main-d'oeuvre a un 
prix eleve, de composer une sorte de coalition permanente, exclu- 
sive, jalouse, et toujours en situation de faire la loi a l'acheteur; 
mais ces corps conservaient les traditions, repoussaient les incapa- 
eites ou les mains inhabiles. La main-d'oeuvre, n'ayant pas de concur- 
rence ruineuse a craindre, tenait a la bonne renommee qui faisait 
sa richesse et lui assurait le travail de chaque jour. Il fauthien 
reconnaitre qu'en France nous ne savons pas user de la liberte avec 
la discretion et la tenue qui peuvent seules en garantir la duree, et 
qu'une barriere n'est pas plutot renversee, que toutlemondc veut la 
franchir en meme temps sous peine de passer les uns sur les autres. 
Les industries affranchies de toute entrave par les principes de 1789 
se sont laientot livrees aune concurrence effrenee, a ce point que 
plusieurs ont cesse d'inspirer la confiance, et ont vu les demandes 
cesser peu a peu, surtout a Petranger, a cause de Pinleriorite de la 
fabrication. Aucun peuple ne sait faire d'aussi bonnes lois que nous, 
mais aucun peut-etre ne sait moins s'y soumettre. Nos chefs d'in- 
dustrie sont tres-capables, nos ouvriers sont pleins d'intelligence; 
mais, dans le cours ordinaire des choses, maitres et ouvriers se 
contentent d'd peu pries. S'il s'agit d'une exposition industrielle, de 
paraitre devant les autres nations, la plupart de nos fabricants
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.