Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188466
FABRICATION 
DES 
MEUBLES. 
393 
nouveler leurs meubles et leurs maisons; les gens de metier sont 
plus heureux, moins foules; ils mangent du pain et de la viande 
tous lesjours, et s'ils sont moins habiles, ils se font mieux payer. 
Moi aussi je m'accommodc au temps. Tenez, voici une verlevelle 
que je viens de linir (pl. XXV); cela ne donne pas grand'peine afa- 
gonner, ce n'est que du fer battu decoupe, quelque peu releve a 
froid et burine. Cependant. j'ai soude dessus, ces grappelettes 
lattes a la l'orge pour recevoir les tetes des clous, afin que celles-ci 
ifappuient pas sur le fer a cru, ce qui ne vaut rien. C'est pour 
une armoire servant de librairie. Vous voyez que j'ai orne le mo- 
raillon d'un petit clerc assis tenant unlivrc ouvert; j'ai conserve 
l'habitude de placer ainsi quelques pieces de forge tres-lines, meme 
sur les objets les plusvulgaires; il faut s'entretenir la main, etm0n- 
trer aux apprentisanelaisser jamais perdre le melier. Voici encore 
une piece de serrurerie comme nous en fabriquons chaque jour 
pour les eglises et les chateaux: c'est un grand chandelier a cou- 
ronne ; cela ne demande ni beaucoup de peine, ni beaucoup de 
soin. Vous voyez au centre une tige de fer, ronde au sommet, a six 
pans dans la partie inferieure (pl. XXVI)  puis des traverses plates 
posees en croix, soulagees par des potences qui maintiennent les 
trois cercles auxquels sont Iixees des pointes pour les grands cierges 
et des viroles pour les petits cierges. Le candelabre est porte sur 
trois pieds et ne peut ainsi vaciller, quelle que soit Vinegalite du sol. 
Je l'ais de ces grands porle-lumieres par douzaine, etcela ne coüte 
pas cher; mais aussi n'est-ce ni long ni difficile a fabriquer. Les 
branches soutenant les cercles sont assemblees avec ceux-ci au 
moyen de rivets, et leur extremite inferieure passe a travers les 
petits plateaux circulaires qui sont enfiles par la tige de fer. Les 
cercles peuvent ainsitourner sur l'arbre central, alin que l'allumeur 
de cierges ne soit pas oblige de faire le tour du porte-lumieres. Les 
petits ornements qui egayent les supports des cercles sont eux- 
memes rives. Ainsi, dans ces grandes pieces, les diflicultes de 
forge sont evitees; il n'y a point de soudures; les pieces sont tour- 
neesa chaud, quelqucpeu gravees par des coups de burin et rivees 
les unes aux autres. De pareilles (Jeuvres deplaisent a un vrai for- 
geron ; elles gatent la main. Cependant, ces pieces ne coulant pas 
cher et ayant de l'apparence, quelques-uns les font dorer et les 
placent dans les salles de banquet. A distance, on peut croire que 
ce sont 1a des porte-lumieres d'un beau travail... Que voulez- 
tirä du cabinet de M. 
' Candälabre de fur 
Gdrcntc.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.