Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188408
FABRIUWPIUN 
DES 
MEUBLES. 
391 
a cette piece, d'ailleurs? Personne aujourd'hui.  En disant cela, 
maitre ÜIlgLlCS ouvrit une armoire dans laquelle etait enfermee une 
grande piece de forge qu'il nous laissa le temps d'admirer (pl. XXIV). 
(l C'est, continua maitre Hugues, un pied de cierge pascal. Uabbe de 
 Saint-Germain des Pres l'avait commande a mon grand-pere; 
a mais, l'ouvrage termine, Pabbe etant mort, son successeur, ama- 
c teur des choses nouvelles, n'offrit de ce pied qu'un prix fort infe- 
a rieur a celui qui avait etc convenu, car on voulait alors faire dans 
a l'abbaye de grosses depenses pour la construction du refectoire et 
a de la chapelle dela sainte Vierge. Mon grand-pere garda son (Jeuvrc, 
a esperant toujours que, les travaux acheves, on la lui payerait ce 
(t qu'elle vaut; mais il mourut avant que Pierre de Montereau eüt 
a termine les constructions nouvelles de l'abbaye. Plus tard, cepen- 
a dant, mon pere fit porter le pied de cierge chez Pabbe ; les reli- 
e gieux trouverent le travail ancien, tirent les connaisseurs, pre- 
c tcndirentavoir pour le prix demande un pied quidecorerait mieux 
a le choeur de Peglise. Le candelabre revint donc a la maison, et je 
u le garde pour me remettre toujours en memoire, ainsi qu'a mes 
(t apprentis, comment on savait forger le fer autrefois. Les gens du 
a siecle et les religieux veulent aujourd'hui des meubles qui brillent, 
a qui soient charges d'argent et. d'or et de petits morceaux de verre 
c que le menu peuple prend pour des pierres precieuses. Peu de 
a personnes savent apprecier ce qui est bon etbien fait; chacun tient 
a a paraitre: aussi les artisans perdent les traditions de leurmeticr. 
a  Vous feriez bien encore , maitre Ilugues, un candelabre 
a comme celui-ci?  IIuml peut-etre; mais je suis vieux, etj'ai 
a fabrique de ces sortes d'ouvrages avec mon pere; les jeunes 
a gens ne sauraient s'en tirer, et moi-meme il me faudrait, pour 
a achever une (BÜVYC pareille, le double du temps qu'y a mis mon 
(c grand-pere. Remarquez bien que chacun des trois grands pan- 
a neaux de rinceaux est d'une seule piece ; les trois pieds ou branches 
a sont chacun aussi d'une seule piece. Il n'y a donc dans ce cande- 
 labre, haut comme un homme, que six pieces, la bague supe- 
 rieure et le plateau inferieur avec sa pointe. Les pieccs principales 
(f sont maintenues ensemble, non par des rivets, mais par des 
a brides qui tiennent a l'ornement. Bien que le tout ne pese guere, 
a cependant lorsqu'un homme forge un de ces panneaux, aide seu- 
a lement par son apprenti, croyez qu'il lui faut de bons bras pour 
a retourner dans la braise et sur l'enclume une piece de cette lon- 
c gueur, la faconner, souder chaque branche, tigette et bouquet, 
a et leur donner le contour convenable. Chaoue tigette, fleur ou
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.