Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188350
390 
VIE 
PRIVFJE 
DE 
LA 
NOBLESSE 
FEODALE. 
En nous voyant entrer, Hugues salua de la tete le huchier et 
Vecrinier et leur demanda la permission de terminer son travail. Il 
forgeait a petits coups une plaque de fer tres-mince, qu'il remettait 
a chaque instant dans un t.as de braise incandescente sans trop la 
laisser rougir. a Que faites-vous la, maitre Ilugues? dit le huchier. 
a  Une boite de serrure a bosse, repondit le serrurier. Vous savez 
a queje les fais toujours d'une seule piece; c'est pour rendre le fer 
a ferme et malleable que je le chatiffc ainsi doucement et le bats 51 
a petits coups, afin de ne point brüler et de ne point crever la boite, 
a qui doit etre tres-relevee pour contenir le mecanisme. a Laissant 
alors son marteau, il nous lit voir une serrure a bosse en forme 
d'ecu, fort delicatement travaillee: a Voici, ajouta-t-il, une piece 
a pareille, ou peu s'en faudra, a celle dontje fais la boite. Tout cela 
a n'est que de la forge avec quelques burinages (pl. XXIII). Les 
c feuilles et tigettes qui ornent la boite sont soudees a chaud, rele- 
a vees au marteau, puis attachees au fond par de petits rivets que 
a vous voyez apparents. Il faut de bon fer pour un travail aussi delicat 
a et qu'un coup de feu trop vif brülerait sans ressource : c'est dans 
a les vieilles ferrailles des anciennes portes, dans les rebuts et les 
a vieux clous, que je trouve le fer convenable pour faire ces travaux 
a tres-fins; les fers qu'on nous vend aujourd'hui sont cassants et 
a mal corroyes. Vous ne voyez dans tout ceci ni cuivre, ni etain. 
a Le mecanisme G est d'acier; c'est un pene qui entre dans le 
a moraillon au moyen d'un tour de clef. L'entree de la serrure est 
(4 masquee par une garde retenue par un ressort; en poussant le 
a bouton A, la garde saute d'elle-marne par l'effet d'une paillette 
a entaillee a cote de Pentree, et l'on introduit la clef.  Pourquoi, 
a dit Fecrinier, ne me faites-vousjamais d'aussi belles pieces, maitre 
a Hugues?  (Yestque vous ne me les payez pas assez cher. Un 
a riche marchand, mon voisin, m'a commande cette serrure pour 
a un vieux coffre tres-beau qu'il a achete en Touraine; c'est un 
a amateur. Les seigneurs qui vous commandent des ecrins ne 
a veulent pas mettre le prix a ce qui ne brille point, et tous les jours 
a l'art du forgeron se perd ; les Serruriers d'aujourd'hui n'ont pas 
a l'occasion de se donner tant de peine, et vous n'en trouveriez plus 
a un seul en etat de forger les pentures de Notre-Dame de Paris. 
a -Je le crois bien, repliqua le huchier, ces pentures ont etelor- 
c gees par le diable!  Voire! dit Ilugues; mon grand-pere les 
a aurait bien forgees, sans avoir besoin d'appeler le diable. Voila 
c une de ces oeuvres que mon pere a toujours gardee chez lui et 
K que je conserve de meme, sans la vouloir vendre. Qui acheterait
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.