Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188300
FABRICATION 
DES 
MEUBLES. 
387 
tiere etait molle, j'ai estampille les ornements saillants au moyen 
de petites matrices de plomb preparees expres, comme on im- 
prime un sceau sur de la cire (lig. 191. Tous ces reliefs tres-le- 
gers qui garnissent les füts de colonnettes et les champs seront 
dores, comme vous le voyez de ce cote; la dorure appliquee, je 
redessinele relief par des lignes brunes, presque noires, tres-Ünes, 
qui donnent ä For du brillant et aux reliefs la nettete necessaire 
l 5  
a un meuble de cette nature destine a älre vu de loin. La peau 
colläe sur le bois ne pouvant suivre la sculpture des chapiteaux, 
ceux ci sont laisses unis, et les feuilles sont simplement redessi- 
nees en noir (fig. 5). Atin de donner au retable une grande 
' Nous avons indique dans notre ligure 4, non les matrices, mais les empreintes, pour 
rendre le dessin plus intelligible. Ces matrices etaient quelquefois fuites de bois, de 
pierre fine ou d'ardoise. On comprend comment, avec une seule matrice ayant la forme 
donnee par In figure A, on pouvait estomper un fond etendu, ou memc des parties 
cylindriques. lfornement A provient du retable de Westminster; celui B, d'un fragment 
de boiserie en notre possession, et celui G, du tabernacle de la sainte Chapelle de Paris, 
avant sa restauration.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.