Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188084
FABRICATION 
DES 
MEUBLES. 
373 
a pose avec des clous rives sur le coffre, et les bords du fer sont 
a fraises pour ne point accrocher les habits des personnes qui 
a s'assoient. C'est une precaution assez inutile, car personne ne 
a s'assied sur un banc sans coussins. J'ai vu un temps, qui n'est pas 
a trüs-eloignepü les couvercles des bancs servant de coffres etaient 
(c ferres avec des penturcs saillantes sur le dessus du couvercle; 
a mais on ne veut plus de ces lourdes ferrures sur les meubles; 
(c dejit on nous demande de les dissimuler autant que possible, et 
a l'on arrivera a nous demander de les supprimer entierement.  
a Vous regardez ces sculptures qui decorent les montants et la 
a barre. C'est mon neveu qui les execute, et j'espere en faire un 
a imagier ; d'ici a quelque temps ilentrera en apprentissage chez 
a l'imagiei' Belot, l'un des meilleurs de Paris et que je vous engage 
(4 a visiter. Tous les jours on nous demande de la sculpture sur les 
a meubles, et l'on ne veut plus entendre parler de ces incrustations 
a d'ivoire, d'etain, de cuivre on d'argent que l'on aimait beaucoup 
a jadis. Cependant les seigneurs et; les bourgeois riches qui exigent 
e de la sculpture sur les bois des meubles les plus ordinaires n'y 
(t mettent pas un prix raisonnable, et nous sommes obliges ou de 
a travailler pour rien, ou de nous contenter d'une execution gros- 
a siere. Puis les imagiers pretendcnt que nous empietons sur leurs 
a privileges, et si nous avons recours a eux, ils se l'ont si bien payer, 
a qu'il ne nous reste pas de quoi payer le bois. l) Jacques nous lit 
voir alors dans un coin de son atelier une assez grande armoire 
prele a etre livre-e. Sur notre observation que ce meuble paraissait 
etre de forme ancienne, bien qu'il fut neuf, Jacques nous dit qu'il 
etait destine a l'abbaye dom, qu'il devait renfermer des reliquaires 
et vases sacres, que Fabbe avait exige que ce meuble fut couvert 
de peintures et dorures, afin de s'accorder avec l'ancien mobilier du 
sacraire, exeeilte il y a plus d'un siecle. a J'ai en grandpeine, con- 
(t tinua le huchier, a faire cette armoire, on ne veut, plusde ces 
a meubles dont la fabrication exige beaucoup de temps et de soin; 
a aujourd'hui on est presse, et personne ne consent a zittendre un 
a meuble pendant un an, car il n'a pas fallu moins de temps pour 
(4 terminer celui-ci : encore les peintures ne sont-elles pas ache- 
a vees; le peintre imagier de Fabbe a plus d'ouvrage qu'il n'en peut 
c faire. Voyez comme ces faces de volets sont unies; on croirait voir 
 du marbre poli. Mon grand-pere a fait beaucoup de ces meubles 
a peints et dores pour les eglises et les appartements des seigneurs, 
a et c'est a lui que je dois de savoir les fabriquer. Les volets sont 
 composes d'ais parfaitement secs, colles ensemble sur leur rive
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.