Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1188048
COURS, 
FETES, 
BANQUETS. 
369 
et pliees en double (doubliers). Des cierges de cire portes par des 
valets composaient le principal eclairage. Dans la salle du banquet 
elaient disposes des buffets et dressoirs qui servaient aetalerla vais- 
selle d'argent ou de vermeil, la xierrerie et les emaux. Il y avait un 
dressoir pour chaque espece de vaisselle. Suivant la tradition antique, 
on jetait des roses sur les tables; les convives portaient des chapels 
de ileurs, et l'on en eouronnait les vases a boire. Le moment du repas 
sannongait au son du cor, ce qui s'appelait corner l'eau, parce que, 
avant de s'asseoir, on presentait a laver. Apres le repas, on enlevait 
les nappes : cletait alors le moment des Jeux, et l'on servait les 
epices comme ne faisant pas partie du repas, mais seulement 
comme on sert aujourd'hui le cale. Ce ne tut guere qu'au XVlc siecle 
que l'on donna des fruits crus aux convives apres les viandes. Avant 
cette epoque, on les servait souvent au commencelnent du repas. 
Legrand dläussy, dans son H histoire de la trie prifvee des Frangins, 
donne a ce sujet de nombreux detailsqifil est inutile de reproduire 
ici, eetouvrage etant entre les mains de tout le monde. 
Notre planche XVII indique la disposition des tables simples. Au 
fond de la salle est la placedu suzerain, plus hautes que les t1utrcs,et au 
milieu d'une table particuliere a laquelle sont assis les membres de 
sa famille ou les personnages auxquels il pretend l'aire honneur. 
Derriere lui sont les dressoirs sur lesquels est rangee sa xiaisselle par- 
ticuliere; les vins sont places de meme, hors de la table, sur des 
credences. Des nobles a chevalapportent les mets, qui sont presentes 
par un seigneur un genou en terre, puis portes a Pecuyer tranchant. 
Des deux cotes de la salle est la foule des convives; deux grands buf- 
fets sur lesquels on apporte les plats de la cuisine servent adecouper 
les viandes, a disposer les assiettes et tout le menu service. Les va- 
lets viennent prendre les plats decoupes sur ces buffets et les pre- 
sentent devantles convives; ceux-ci choisissent et sont servis sur des 
assiettes d'argent ou dletain. Derriere les convives sont les valets 
portant des torches et les echansons servant a boire; le long du mur 
sont disposees des credences sur lesquelles sont ranges les vases con- 
tenant les boissons. Devantla table du prince, on represente une 
scene (entremets). Une tribune (echataud) est dressee d'un cote de 
la salle pour l'assistance. Outre les torches portes par des valets, on 
pendait des lustres aux plafonds; quelquefois des toreheres etaient 
posees sur les tables meme. Le service des tables est dirige par des 
maitres d'hotel. 
Ces sortes de repas, meles d'entremets joues, et composes dlune 
quantite considerable de services, devaient etre fort longs et fort 
1.  41
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.