Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187607
OBSEQUES. 
337 
a meme ordre, apres avoir baise les mains du prelat ofiiciantl;  
Cette pompe ne se pratiquait qufaux funerziilles des rois et des princes 
du sang; ce fut un honneur extraordinaire que meritfiit certaine- 
ment le grand connetable.  
Alain Chartier, dans son Histoire du roy Charles VII, nous a 
conserve une tres-curieuse description des funerailles de ce prince; 
nous en extrayons les principaux passages : 
a Le mercredy cinquicsme jour d'aoust (1460), a dix heures de 
a nuict, fut apporte le corps du roy Charles a Paris, et demeura 
a hors de la dite ville en Peglise de Nostre-Damc des Champs, et 
a reposa jusques au landemain qu'il fut porte a Nostre-Dame de 
a Paris. Et y eut quatre seigneurs de la cour de Parlement qui 
 tcnoientles quatre cornets du poesle revestuz de manteaux d'es- 
a carlate, et plusieurs autres seigneurs de la dite Cour VCSlLlZ de 
a vermeil tenans le dit poesle. 
a Item apres ledit corps, lequel estoit couvert d'un poesle de drap 
 d'or bien riche en une litiere, laquelle portoient six vingt IIa- 
a nouars, estoient monseigneur cFOrleans, monseigneur dÄÄngou- 
a lcsme, monseigneur d'Eu, et le comte de Dunois, faisant le deuil 
(K a cheval tous quatre. 
a Item apres un chariot, auquel avoit este apporte le dit corps de 
a lllehun jusques a Paris, couvert de velours noir, signe du long" et 
a du travers d'une grant croix blanche de draip de velours moult 
a riche. Et au dit chariot y avoit cinq chevaux qui le menoient, 
a couverts jusques a terre de velours noir figure, et ne vovoit on 
 que les yeux des dits chevaux. Et apres ce dit chariot y avoit six 
a paiges vestuz de velours noir cnchapperonnez de mesmes, montez 
a sur six chevaux, et les harnois de velours noir. a 
Devant le corps marchaient le patriarche qui lit le service aNotre- 
Dame a Paris et a Saint-Denis, les chapitres de Notre-Dame et de 
la sainte Chapelle; puis les clerges des paroisses, FUniverSite de 
Paris, le recteur en tete, la chambre des comptes, les maitres des 
requetes, le prevot de Paris, la cour du Chatelct, et enfin les bour- 
geois et 1e peuple,  chacun en son ordonnance a, les ordres men- 
diants et des communautes religieuses. 
Derriere le corps suivaient les gens de la maison du roi et la foule. 
a Et y avoit deux cens torches de quatre cens livres, que portoient 
a deux cens hommes vestus de noir. Et tout devant estoient toutes 
1 Extrait de Fhist. de du Guesclizz  Nouv. 
publ. par MM Michaud et Poujoulat, 1857, t. 
Coll. des mem. 
n, p, s77. 
relu t. 
a Fhist. 
de F fana:
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.