Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187498
326 
VIE 
PUBLIQUE 
DE 
LA 
NOBLESSE 
FEODALE, 
ETC. 
a Grannor, et li enfant qui devant avoient este ne furent mis souz 
(c le paile  n 
Les chansons de geste des x12 et x11" siecles däcrivent des noces 
splendides. Apres la prise d'0range, le duc Guillaume fait baptiser 
Orable, retenue prisonniere par les Sarrasius, et Fepouse. 
a A un mostier qifeurent fet dädier, 
n Lai ou Mahoms "fut devant reclamez, 
u lfala li cuens Guillaumes espouser. 
u Messe lor chante li evesques Guimers. 
a Apres la messe sont del mostier torngä, 
a En gloriele (boudoir richement cm6) font la dame monter 
a Granz sont les noces sus e! paläs pavci.  
a Li cuens Bertrans les servit au digner, 
a Et Guileberz et. Guieiins li bers. 
a Viij. jorz durercnt in joie et i; harnä, 
a Assez 1 orent harpÄeor et jugler  
Il Et dras de soie et hermins engraiiez, 
u Et muls d'Espaigne et destriers sejornez s. n 
Jehan le Bel, qui mourut vers '1370, raconte le mariage par pro- 
curation du roi dU-lngleterre Edouard avec la ülle du comte de 
Hainaut, a Valenciennes, et decrit les fetes qui eurent lieu a Londres 
a Parrivee de la jeune reine. a Quant ilhs furent revenus a Valen- 
a chines si fut li mariage otroyeis et affermcis donc part et doltre ; 
a si fist ons apparelhier tout chu quilh y afferoit honorablement et 
a puis fut esposee par le vertu done procuration suffisante qui fut, 
a la apportee de part le roy d'Engleterre. Apres chu fut emenee en 
a Engleterre et conduycte a Londre par messire Johans de Bralmont 
a son oncle. La  furent ilhs recheus noblement et mult honoreis et 
a festoies de roy et de ma damme la royne sa mere, des oltres 
a dammes, des barons et de toute la chevalerie d'Engleterre. Si ilh 
a oit adoncq a Londre grant gentilheche de singnours, de comtes, 
a dus et marchis, de barons, de haltes dammes, de riches pucelles, 
a et de joustcs et behours por lamour delle, de danseir et carosseir 
a et des beaux et gras manguiers cascon jour donneir che nest mie 
a a demandeir ne al mettre en escript, car cascon doit savoir que 
a toute nobleche afferoit la et y astoit. 
a Cette fieste durat bien par lespause de trois samaines anchois 
a que lidit messire J ohans se posist partir; et apres ilh prist congiet 
' Ohron. de Normandie, pub]. par Franc. Michel, 1834, p. 64. 
2 La Prise d'0renge, vers 1872 et suiv. (Guillaume d'0range, chansons de geste. publ. 
par M. W. J. A. Jonckbloet, 1854, t. I).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.