Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187451
s22 
VIE 
PUBLIQUE 
DE 
LA 
NOBLESSE 
FEODALE, 
ETC. 
Ce fut a cette epoque aussi que le ceremonial du bapteme des 
princes fut regle et suivi avec une grande solennite. 
Les chroniques nous ont laisse des descriptions detaillees de 
l'ordre et des splendeurs de ces fetes. Charles VI etant ne le 3 de- 
cembre 1368, quelques jours apres eut lieu la ceremonie du bap- 
teme, le 'l'l du meme mois, en Feglise Saint-Fol : a Des lejour 
a preeedenU furent faictes lices de bois en la rue devant la dicte 
a eglise, et autour des fonts de l, eglise, pour mieux empescher la 
a grande presse de gens qu'elle ne fust trop grant. Premierement, 
a devant le dit enfant il y avoit deux cens torches et deux cens 
a varlets qui les portoient, qui tous demourerent en la rue, excepte 
a seulement vingt-cinq torches qui furent dedans Peglise. Et apres 
 estoit messire Hue de Chastillon, seigneur de Dampierre, maistre 
a des arbaletriers, qui portoit un cierge, et le comte de läincarville 
a portoit une couppe en laquelle estoit le sel, et avoit une touaille 
a (serviette) sur son col, dont le sel estoit couvert. Et apres esloit 
 la royne Jelianne (FEvreux qui portoit l'enfant..... Et ainsi fut 
(r apporte ledit enfantjusques a la grant porte de Feglise de Saint- 
e Pol, a laquelle cstoient, qui attendoient l'enfant, le cardinal de 
(t Beauvois, chancelier de France, qui le dit enfant crcstienna (hap- 
a tisa), et le cardinal de Paris en sa chappe de drap sans autre 
a parement, D et quantite de prelats et (Yabbes. a Et le tint sur les 
cr fonts monseigneur de Montmorency..... En celluy jour Iist le roy 
a faire une donnee (aumone, largesse) en la coulture de Sainte- 
a Catlierine de vingt deniers parisis a chascune personne qui y 
a vouloit aller, et y eut si grant presse qu'il y eut plusieurs femmes 
a mortes. a 
Dans les Honneurs de la cour (Xv' siecle), illienor de Poitiers 
nous a conserve l, ordonnance de ces ceremonies princieres. Voici 
ce qutelle dit : a Le portail, ou l'on commence l'office du baptesme, 
c: doibt estre tendu de tapisserie; et sy le font (les fonts) est en une 
c chapelle, elle doibt estre tendue tout autour, et s'il n,y at chapelle, 
a sy doibt-on mettre tapisserie la 0d sont les fonts. Item la pierre 
a des fonts jusques a terre tout autour doibt estre couverte de 
 velour, et dessus les bords du font tout autour un beau doublier 
a (nappe en double), et dessus les fonts il ne doibt rien avoir de 
r tendu, car cela est pour les princesses. Item, il y doibt avoir une 
a chapelle toutte tendue, et la doibt avoir une table carree, comme 
r un lict, et dessus un couvertoir de menu vair, et par dessus le 
Ghron. 
de Saint-Denis.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.