Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187362
ENTREES 
SOUVERAINS. 
313 
Ilenri de Translamare recut, en entrant a 'l'olede, les huitclefs des 
huit portes de la ville  
De toutes les entrees solennelles dont il nous reste des descrip- 
tions, la plus magnifique est celle de la reine lsaheau de Baviere 
a Paris, le 90 aoüt 1389. Le cortege de la jeune reine etait compose 
en grande partie de dames en litieres decouxferttrs ou sur des pale- 
frois, aeeompagnees des plus brillants seigneurs. a A la premiere 
a porte de Saint-Denisg, ainsi que on entre dedans Paris, etqile on 
a dit a la Bastides, y avoit un ciel tout estelle, et dedans ce ciel 
a jeunes enfans appareilles et mis en ordonnance d'anges, lesquels 
a enfans chantoient moult melodieusement et doucement. Et avec 
a tout ce il y avoit une image de Nostre-Dame qui tenoit par figures 
a un petit enfant, lequel enfant sehattoit par soi a un moulinet fait 
a dlune grosse noix;et estoithaut le ciel zirmove tres richement des 
a armes de France et de Baviere, a un soleil d'or resplendissant et 
a donnant ses  ilpres ce vu, laroyne de France et les dames 
a vinrent tout le petit pas devant la fontaine en la rue Saint-Denis, 
a laquelle estoittoute couverte et parce sur un draip de lin azur, 
a peint et seine de fleurs de lys d'or, et les piliers qui environnoient 
a la fontaine armoyes des armes de plusieurs hauts et notables sein 
(t gneurs du royaume de France; et donnoit cette fontaine par ses 
a conduits claret et pimentl tres lions et par grans riens; et avoit 
a la, autour de la fontaine, jeunes filles tres richement ornees, et 
a sur leurs chefs chapeaux d'or lJOHS et riches, lesquelles chantoient 
a tres 1nelodieiise1nent..... Et tenoient en leurs mains hanaps d'or 
(4 et coupes d'or; et offroient et donnoient, a boire a tous ceux qui 
(c boire v0ul0ienl..... a Devant le couvent de la 'l'rinite, on avait 
dresse un theatrc, sur lequel on representa une bataille entre chre- 
tiens et Sarrasins. A, la seconde porte Stiint-Denisi, un chäteau avait 
site dresse, couvert d'un ciel seine düätoiles, avec la representation 
de Dieu le Pore, du Fils et du Saint-Esprit, entoures d'anges chan- 
tants. Lorsque la reine vint a passer, a la porte de paradis ouvrit et 
et deux anges yssirent hors, en eux avalant; et tenolent en leurs 
' (Ihron. de du GUESCÜH, liv. Il (Coll. des mänL). 
2 Froissart, liv. IV. 
a La porte Saint-Denis äbait, en effet, une petite bastille. Froissnrt entend parler de 
celle-lin, ct non de la bastille_ SainL-Antoiilc, qui conserva seule cc 110m de bastille jus- 
quäl la fm du (lernier siiacle.  
4 Le claret citait une boisson fubriquäc avec (les vins du Midi et. du miel; le pimgng 
citait un vin du Gräcc ou (YEspagnc 111616 Wüpiccs 
5 Dämolie sous Frangois I".  
r.  4.0
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.