Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187353
312 
VIE 
PUBLIQUE 
DE 
LA 
NOBLESSE 
FEODALIZ, 
ETC 
pieds 1, la princesse entre dans la vllle du Mans; les habitants sortent 
de la ciuä il sa rencontre : 
Leur dame ont salue bel et courtoisement,  
Roy Floires Yudestroit (laldirigeait) et Nnynlons ensemei 
Delez li fu sa mere qui lesgarde souvent. 
Ce jour y ot de lances fait grant defroissement f, 
Tuit li saints de la vile sonnoient hautement; 
Li clergies vint encontre moult ordeneement, 
A grant procession et hel et nettement  
Fiertes Ä et encensiers y ut d'or et d'argent, 
De dras d'or et de soie la champaigne resplent. 
Tous li puis y est venus communemerlt. 
Dames et chevalier y viennent noblement 
Pour connoistre leur dame, qu'il en ont grant talent 
En lu cite du lllans entreront errammcnt; 
Les rues sont couvertes et bel et richement, 
Les ehancies jonchies, desus le pavement, 
De fresehe herbe et de jone partout espessement. 
Les tilllIlCS as fenestres sont aeesmeement; 
Ce jour y peussiez veoir maint parement. 
[Je ce ne vous ferai nul lone acontement. v) 
"Blanchefleur veut aller voir sa fille Berthe en Ifrancc; 
entend filicllf: sera accompagnäc de cent chevaliers z 
le roi 
Des plus vaillans qui soient entrestoute Ilorlgrie. 
Ne vcuil pas que aillcz 51 petite mcsnic,  
Car gent frangoisc sont de gmnt beubnnccrie. n 
Quand le roi Jean revint en France apres sa caplivite, les Pari- 
siens lui firent une entree magnifique : les rues et lc grand pont 
ctaient tendus de tapisseries; [n'es de la porte Saint-Denis etait une 
fontaine u qui rendoit vin aussi zibondamrnent comme eau, et por- 
a toit dessus le roi un llOellC (dais) d'or, sur quatre lances; et alla 
a le roi l'aire son oraison aNoLre-Dalncw, et puis retourna descendre 
a au Palais, et firent a lui ceux de Paris un bel present de vaisselle 
c qui pcsoit environ mil mares dhrgcntä v. 
Lorsque Pentree d'un prince avait lieu dans une ville soumise 
ou rendue, il elait d'usage de presenter au roi les clefs de la ville. 
' Li Romans de llerte aus grans pids, ädit. '1832, p. 179. 'I'cchencrf 
2 Il y eut des tournois pour fätcr Ycntrdc (le la rcirlc. 
3 Li saint pour les cäglises, ou pour les cloches, signa, mais, suivant c; 
y aurait sains, cunforlnänlenf. ä. l'orthographe ordinaire du cc mot. 
4 Chässes. 
 (Jhron de Saint-Denis 
(lcrnier se:
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.