Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187303
CERENIONIES, 
SACRES, 
COURONNEMENTS. 
S07 
est conduite ainsi jusquäi son troue, et le meme ordre est suivi 
comme pour le roi pendant le reste de la ceremonle. 
Un grand festin etait donne apres le sacre et le couronnement. 
Philippe-rkuguste fut servi par le roi dlAnglelerre pendant ce ban- 
quet du sacre, le vassal a genoux  Pendant cesfetes, on tendaiit des 
etoffes dans les rues de la ville. Au sacre et couronnement de la 
reine Lllarie de Brabant, en 1275551 Paris, a les bourgeois iirentatissi 
a fele glande et solennelle; ils encourtinerentla ville de riches draps 
a de diverses couleurs. Les dames et pucelles äejouissoient en 
cc chantant diverses chansons "l. a On se ferait difficilement uneidee 
aujourd'hui du luxe deplove dans les ceremonies des couronnements 
et de fliospitalite donnee a tous venants pendant plusierrsjours par 
les princes a cette occasion, s'il ne nous etait pas reste des descrip- 
tions assez detaillees de ces solennites. Un ecrivain de Londres, clerc 
probablement 3, vers la fin du xiu" siecle, raconte ce qui fut fait au 
palais de West1ninstei' pour le couronnement d'EdWard I", en1973: 
a Tout liespaee de terrain vacant dans l'enclos du palais de West- 
a minster fut entierement couvert de maisons et dependances. Plu- 
a sieurs sallesfuriant construites au sud du vieuxpalais, autant quiil 
(t en put lenir, dans lesquelles des tables, solidementfixees surle sol, 
v furent dressees pour regaler les grands et tous les nobles le jour 
 du couronnement et pendant deux semaines apres. Tous ceux qui 
a vinrent a la solennite, riches ou pauvres, furent reeus et nourris 
a gratuitement. Des cuisines en grand nombre furent baties dans le 
a meme enclos, et, dans la crainte qu'elles ne pussent suffire, des 
a üilillltilflPPS de plomb en nombre incalculable furent disposees au 
a dehors, en plein air, pour la cuisson des ViillltiOS. 3) L'auteur fait 
remarquer que a la cuisine principale dans laquelle les volailles et 
a autres mets devaient etre cuits elait entiereinent decouvertiz, afin 
(t de permettre a la fumee de s'echappei' librement n. Les comptes 
des depenses faites a cette occasion mentionnent a l'acquisition de 
a 300 tonneaux de vin qui coüterent, compris le transport, (ifi-Slivres 
a flÜ s. fi d. Il en fut bu 116 le seul jour du couronnement. Ces 
(4 vins provenaient en grande partie de Bordeaux D. Ces memes 
comptes relatent l'achat des chaudieres de plomb, Fetablissement 
' La Chronique de Rains, chap. r, manuscr. de la Biblioth. nation, publ. par L. Püris, 
Tcchencr, 1837. 
1 Rubriq. et irhapitres du bon roy Philippe, fzls de Mgr Sflilll Louis (Coll. (les mäm. 
relatilk äFhisl. (le France, de ÜM. Dlichaml ct Poujoulat, t. Il, p. 158). 
a Voy. Domestic ArchilecL, by T. Iludsoxl Turncr, t. I, p. 65-. Oxford, Parker, M351
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.