Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1183649
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1187292
306 
VIE 
PUBLIQUE 
DE 
LA 
NOBLESSE 
FEODALE, 
ETC. 
a puissance royale, etc.  '11 recite une seconde oraison. Il remet la 
verge de justice en la main gauche du roi, en disant 1 a Prends la 
a verge de vertu et dkwquite, etc. a Le chancelier de France, ou, a son 
defaut, Varcheveque, appelle par leurs noms et selon leur ordre les 
pairs de France, les laicsles premiers, lesquels etant reunis autour 
du roi, le prelat prend la couronne sur l'autel et la pose sur le chef 
du roi, etatissitot tous les personnages assembles y mettent les mains 
etla soutiennent pendantque Parcheveque dit: (t Dieu Le couronne 
de la couronne de gloire et de justicem, etc. n Puis il recite une 
oraison. S'adressant ensuite a la personne du roi, il lui dit: a Sois 
stable, et retiens dorenavant PEtat, lequel tu as tenu jusqiraujottr- 
d'hui par la succession de ton pere de droit hereditaire..., etc. a ll 
termine en appelant les benedictions de Dieu sur le roi. Cette cere- 
monic achevee, lhrcheveque, accompagne despairs, mene le roisur 
le tronc pose sur l'estrade, atin qu'il soit vu de tous,et la messe 
commence. Au moment de la lecture deFEvangile, le roi se leve, et 
la couronne est enlevee de dessus sa tete. Le livre estporte ensuite 
au roi  baiser par le plus grand parmi les archcveques, puis a l'ar- 
cheveque ofticiant. A Poffrande, on porte un pain, un baril d'argent 
rempli de vin et treize pieces d'or ; le roi y est conduit et ramone 
par les pairs soutenant la couronne, son tipde nue portee devant lui. 
La secrete etant dite et les bdnedictions appelees sur le roi et le 
peuple, itpresle Pua: Donzinii, ifeluifpii aura porte lelivre des lfvfttn- 
giles a baiser au roi prend la paix de lätrclieveque, le baisant sur 
la joue, et la laresente a baiser au roi. Apres lui, tous les autres 
areheveques et eveqties en leur ordre vont baiser le roi seant sur 
son trone. La messe aclievee, les pairs conduisent le roi derechel 
a l'autel, ou il reeoit la communion. Cela fait, Parclieveque luiote la 
grande couronne et met sur sa tete une autre couronne plus petite 
et legere ; ainsi le roi s'en va au palais, lhäpee nue pertee de- 
vant lui. Sa chemise est brülile, a cause de l'onction qu'elle a tou- 
chee. La sainte ampoule est accompagnee a Saint-Remi comme elle 
a ete amenec. 
Quand la reine est sacree et couronnee avec le roi a Reims, un 
tronc est tirepare pour elle, de moindre apparence que celui du roi, 
lequel seant dejit couronne, la reine est amende dans Veglise, et se 
prosterne devant l'autel pour prier. Apres son oraison dite, les 
eveques la relevent sur les genoux. La reine est ointe sur le chef et 
lapoitrine; le sceptre, la main de justice et l'anneau lui sont remis 
comme au roi. Puis Farcheveque seul place la couronne sur sa tete, 
laquelle couronne estsoutcnue de tous cotes par les barons. La reine
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.